Yvan le Bolloc'h, nouvel album en vue au rythme de la rumba flamenca

Il a découvert la musique gitane "sur le tard", mais désormais il ne la lâche plus. Yvan Le Bolloc’h prépare un nouvel album avec son groupe "Ma guitare s’appelle reviens". Un troisième opus enregistré à Sérignan dans l’Hérault et qui va donner lieu à une tournée.

Yvan Le Bolloc\'h prépare un troisième album avec \"Ma guitare s\'appelle reviens\", son groupe de rumba flamenca.
Yvan Le Bolloc'h prépare un troisième album avec "Ma guitare s'appelle reviens", son groupe de rumba flamenca. (France 3 Culturebox)
On l’avait laissé en 2016 avec son spectacle "Faut pas rester là", mélange de comédie et de musique gitane. Trois ans plus tard, on retrouve Yvan Le Bolloc’h avec la même énergie, la même façon de ne pas se prendre au sérieux et avec ses inséparables compagnons de route, les membres de "Ma guitare s’appelle reviens". La formation prépare un troisième opus baptisé "Humanidad", bercé comme les précédents par cette rumba flamenca qu’affectionne Yvan Le Bolloc’h : 

"C’est un millefeuille, c’est une superposition de tout ce qui nous constitue dans le groupe. Nos influences, notre passé, moi en Bretagne, eux dans le sud de la France".
 

Reportage : France 3 Languedoc-Roussillon - J. Escafre / A. Guiraud / F. Paul-Paslier
"Ma guitare s'appelle reviens" est né de la rencontre entre Yvan Le Bolloc'h et Yannis Patrac, neveu de l’un des Gypsy Kings. Les interprètes de Bamboleo ont joué un rôle déterminant dans la vie de l’animateur-comédien brestois. En 2003, alors qu’il travaille pour Europe 1, Yvan interviewe le célèbre groupe de musiciens d’origine espagnole et gitane.

Il tombe raide dingue de leur musique au point de tout lâcher pour apprendre à jouer de la guitare en mode "compas". Le terme désigne la manière gitane de jouer à grands coups de poignets, avec un rythme très intense.
 
Et pour découvrir ce rythme, rendez-vous samedi 23 mars à 21h à Vias au Théâtre de l’Ardaillon.