Le célèbre chanteur syrien Sabah Fakhri est mort à 88 ans

Il était capable de chanter dix heures d'affilée sur scène. Le chanteur syrien Sabah Fakhri est mort à 88 ans.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le chanteur syrien Sabah Fakhri en concert à Casablanca (Maroc) le 22 février 2008 (KARIM SELMAOUI / EPA)

Le chanteur syrien Sabah Fakhri, icône de la chanson aleppine et célèbre dans tout le monde arabe, est décédé à Damas à l'âge de 88 ans, a indiqué mardi 2 novembre son fils à l'AFP.

"Son coeur a cessé de battre. Il nous a quittés", a annoncé Anas Fakhri, ajoutant toutefois que son père était "une légende d'Alep et de la Syrie", et que "les légendes ne meurent pas".

Dix heures d'affilée sur scène

Né à Alep (nord-ouest), berceau de la chanson en Syrie, Sabah Fakhri a interprété de sa voix puissante les chants traditionnels, notamment les "mouwachahat andalous" et les "qudud aleppins".

Chanteur infatigable, il était capable de tenir en haleine son auditoire pendant des heures en répétant inlassablement les couplets de poèmes arabes classiques ou contemporains.

En 1968, il avait battu un record en chantant pendant dix heures d'affilée lors d'une tournée à Caracas.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique du Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.