Johnny Pacheco, légende de la salsa, est mort

Multi-instrumentiste, compositeur et cofondateur du label mythique Fania Records, Johnny Pacheco était considéré comme l'un des pionniers de la salsa. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La légende de la salsa Johnny Pacheco le 19 février 2010 lors de l'enregistrement de la version espagnole de la chanson "We are the world", Miami, février 2010 (WILFREDO LEE/AP/SIPA / SIPA)

Le légendaire musicien Johnny Pacheco, considéré comme l'un des pères de la salsa, est mort lundi à New York à l'âge de 85 ans, a annoncé sa famille.

Percussionniste, flûtiste virtuose et compositeur, Johnny Pacheco, né en 1935 en République dominicaine, avait notamment fondé le mythique label discographique Fania Records qui a produit les grands noms de la salsa new-yorkaise du milieu des années 1960 au milieu des années 1980. Il est aussi à l'origine du groupe historique Fania All-Stars, par lequel sont passées des icônes de la salsa comme Celia Cruz, Hector Lavos ou Willie Colon.

"Avec une grande douleur dans l'âme et un grand vide dans mon coeur, je vous annonce que le maestro Johnny Pacheco est mort aujourd'hui dans la paix. Mille mercis pour vos prières et pour tout l'amour que vous lui avez toujours donné", a déclaré son épouse, Cuqui Pacheco, dans un communiqué publié au nom de la famille sur le compte Facebook officiel de l'artiste. Le musicien avait été hospitalisé d'urgence il y a quelques jours pour une pneumonie.

Pacheco y su Charanga

Juan Azarias Pacheco, devenu par la suite Johnny Pacheco, était né le 25 mars 1935 dans la ville dominicaine de Santiago de los Caballeros. Son père était clarinettiste et dirigeait un groupe. Johnny Pacheco a 11 ans quand il arrive à New York avec sa famille. 

Il apprend à jouer de l'accordéon, de la clarinette, du saxophone et du violon avant d'étudier les percussions à la célèbre Juilliard School de New York, puis la flûte. Il commence sa carrière dans les années 50 et fonde son propre orchestre, Pacheco y su Charanga, dont le premier album remporte un grand succès.

Johnny Pacheco fonde en 1964 Fania Records avec l'avocat Gerald "Jerry" Masucci, grand amateur de salsa, cette musique qui mêle les rythmes traditionnels des différents pays de la Caraïbe, en premier lieu Cuba, et d'Amérique Latine, avec des sonorités jazz, sur des tempos endiablés. Il produisent de grands noms comme Willie Colon, Hector Lavoe, Ruben Blades ou l'immense chanteuse cubaine Celia Cruz (1925-2003).

Fania All Stars, la crème de la salsa

A partir de 1968, il dirige une orchestre mythique, baptisé Fania All Stars, qui réunit la crème de la salsa, les musiciens du label auxquels se joignent d'illustres invités. Ils vont tourner dans le monde entier pendant 30 ans et enregistrer de nombreux disques.

Johnny Pacheco a écrit quelque 150 chansons, parmi lesquelles El faisan et Quitate tu, La Dicha Mia, et Acuyuye, ou encore El numero cien de Tito Puente. Il a écrit des bandes originales de films, celle The Mambo Kings (1992).

"Repose en paix, mon cher ami et maître", a tweeté Willie Colon, un autre pionnier de la salsa.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.