Dan Ar Braz célèbre la guitare et les danses bretonnes dans son nouvel album

Le célèbre guitariste breton vient de sortir "Dan Ar Dañs", un nouvel album dédiée à la danse. Il sera sur la scène de La Défense Arena le 7 mars pour la Nuit de la Bretagne.

Dan Ar Braz à Rennes en décembre 2019.
Dan Ar Braz à Rennes en décembre 2019. (LIONEL LE SAUX / MAXPPP)

Il restera comme le premier musicien à avoir introduit la guitare électrique dans la musique bretonne. C’était en 1972 au côté d’Alan Stivell sur la scène de l’Olympia, avec notamment ce titre Pop Plinn devenu un tube. Près de cinquante ans plus tard, Dan Ar Braz a décidé de nous faire danser avec son nouvel album, Dan Ar Dañs (Paker Prod) sorti il y a quelques semaines. Un album dans lequel il célèbre la guitare.

Et justement pour retrouver le son des années 70, il a ressorti sa stratocaster, cette guitare qui lui a permis lui le rocker, de monter sur la mythique scène parisienne pour ce concert de Stivell qui allait marquer un tournant  dans le renouveau de la musique bretonne.

Nuit de la Bretagne

Après la mort de son fils en 2013, Dan Ar Braz s’était lancé dans un projet d’album pour lui rendre hommage. Et s’il reconnaît qu’écrire lui a fait du bien, ce projet était trop difficile. Il décide alors de se lancer dans la fabrication d’un album festif, comme un tour d’horizon de cinquante ans de carrière.

A 71 ans, il remonte donc sur scène avec une nouvelle formation. Il sera à Betton près de Rennes le 5 mars prochain, et surtout sur la scène de La Défense Arena le 7 mars pour la Nuit de la Bretagne au côté d’Alan Stivell, Gilles Servat, Denez Prigent, Red Cardell et la jeune génération comme Ronan Le Bars, Gwennyn, Aziliz Manrow ou encore Clarisse Lavannant avec qui Dan Ar Braz collabore depuis 2003.

Dan Ar Dans
Dan Ar Dans (DR)