Cet article date de plus de deux ans.

Musique : Delgres, du blues d'ailleurs

Quand la musique fait sonner ensemble des univers a priori éloignés. Le trio Delgres unit le blues et les Caraïbes, pour une musique qui puise dans l'histoire des leçons pour le présent. Et jusque dans son nom, Delgres pousse fort son engagement, personnel et universel.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Pascal Danaë et Rafgee, de Delgres, lors de leur concert au festival du Bout du Monde l'année dernière. (FRANCOIS DESTOC / MAXPPP)

Delgres, comme Louis Delgrès. En 1802, ce colonel d'infanterie de l'armée française a préféré mourir qu'accepter le retour des troupes napoléoniennes aux Antilles françaises, venues rétablir l'esclavage. Alors l'histoire de ce personnage, ce héros méconnu, a résonné très fort pour Pascal Danaë, musicien, chanteur aux multiples projets et collaborations. "Le fait que j'aie connu son existence très tard était pour moi assez symptomatique, dit-il. Comment peut-on ignorer qui on est à ce point-là ?"

Entouré de ses compères Baptiste Brondy et Rafgee, l'artiste d'origine guadeloupéenne a senti qu'il était temps de faire ressortir des choses, en créole la plupart du temps. Des histoires d'exil, d'assimilation, de voyages et de souffrance personnelle. Et pour cela, qu'y avait-il de mieux que le blues ? Pour Pascal Danaë, "c'est une manière de sublimer des choses compliquées, un quotidien difficile".

Avec un son unique, patiné par la guitare dobro et l'étrange sousaphone qui donne une coloration populaire à cette musique, Delgres trouve une voix déchirante, forte de multiples influences. L'histoire douloureuse des Antilles mais surtout celle du monde étant un éternel recommencement.

On se rend compte que toutes les valeurs du passé sont rattrapées par l'actualité, notamment quand on parle de la crise migratoire

Pascal Danaë, chanteur de Delgres

Le chanteur et guitariste exhorte aussi à "rester connecté à la musique, car c'est la seule chose qui ne changera pas". Et la musique de Delgres promeut une valeur qui devrait se célébrer aujourd'hui plus que jamais : la mixité.

"Mo Jodi", le blues créole de Delgres qui ausculte les âmes
écouter

Delgres, Mo Jodi (Pias). Album disponible. En tournée actuellement, le 8 septembre à Grenoble, le 12 à Paris (la Maroquinerie).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.