Musique : Bertrand Belin, des chansons et des mots

Voix singulière sur la scène française, Bertrand Belin vient de sortir son sixième album, "Persona", marqué par les mêmes obsessions qui habitent son chant bien particulier, marqué par l'épure et le minimalisme.

Bertrand Belin vient de sortir \"Persona\", son sixième album.
Bertrand Belin vient de sortir "Persona", son sixième album. (Bastien Burger)

Depuis 15 ans qu'il sort des disques sous son nom, Bertrand Belin a très peu varié ; son sixième album, Persona, ne dérive qu'à la marge. Chaque mot y est pesé au trébuchet, dans une économie qui frôle parfois le minimalisme. Le langage poétique de Bertrand Belin se nourrit d'épure, de silences même parfois. Et c'est parfaitement conscient. "J'écoute la musique, les reliefs, comme un paysage, explique-t-il, et je décide de planter un bâton tous les 50 au lieu de 5 mètres ; je me dis que ça suffit".

En esthète du son et des mots, Bertrand Belin construit ses chansons sur une ligne de crête parfois difficile à saisir à la première écoute. Sur ce disque, non pas enregistré à Sheffield comme les précédents, mais à Montreuil, on y entend bien plus de claviers que par le passé, "quelque chose qui monte dans [ses] chansons depuis au moins trois disques, comme une crue".

Il n'y a pas de violence dans tout cela, uniquement du plaisirBertrand Belin

Ecrire des chansons, c'est aussi poursuivre une quête pour lui : "Conserver un objet inatteignable, c'est entretenir le désir".

Finalement, si on arrivait à écrire ne serait-ce qu'une chanson formidable dans une vie, ce serait déjà pas malBertrand Belin

Et pour celui qui vient de sortir son troisième roman, Grands Carnivores (chez P.O.L.), ou de composer la bande originale de Ma Vie Avec James Dean, en salles actuellement, les mots trouvent toujours un chemin, court ou long.

CHRONIQUE | Bertrand Belin, le poids des mots et leurs silences
--'--
--'--

Bertrand Belin, Persona (Cinq 7/Wagram). Album disponible. En tournée, le 11 avril à Paris (Olympia).