Musique : Alela Diane, (en)chanteuse plus que jamais

La Californienne Alela Diane, en concert lundi à Paris, promène ses chansons dans le monde entier. Notamment ses dernières, dans lesquelles elle aborde le bouleversement de la maternité.

La Californienne Alela Diane, en tournée actuellement en France après la sortie de son album \"Cusp\".
La Californienne Alela Diane, en tournée actuellement en France après la sortie de son album "Cusp". (Jaclyn Campanaro)

S'il y a bien quelque chose qui ne change pas avec Alela Diane, c'est cette délicatesse mise à fabriquer des chansons qui touchent au cœur, instantanément.

Sur son sixième album, Cusp, tout comme sur le premier il y a 12 ans, The Pirate's Gospel -  tout juste réédité -, la Californienne se raconte en mots, guitare ou piano avec la même sincérité. Sauf que celui-ci a été composé et enregistré alors qu'elle était enceinte de sa deuxième fille. La maternité a tout changé pour Alela Diane.

Il y a un équilibre à trouver, et c’est agréable, pour montrer aux femmes mais aussi à mes filles qu’être mère, ce n’est pas tout abandonner et essayer de cacher qui on est vraimentAlela Diane

Il y a ce sentiment de n'être plus seule, d'avoir un rôle à jouer en dehors de la musique. Elle en a bien sûr tiré des chansons, comme Never Easy, racontant comment la maternité a changé ses rapports compliqués avec sa propre mère. Et puis il y a l'envie de s'affirmer encore plus : ce lundi soir à Paris comme pendant toute la tournée, Alela Diane sera entourée de deux femmes sur scène. Ce n'est pas un hasard.

C’est bien, même à petite échelle, de protester de cette manière en disant : ‘Et oui, les femmes peuvent se débrouiller toutes seules !’Alela Diane

Mère, femme, chanteuse, Alela Diane embrasse tous ces rôles de la même manière, et c'est à chaque fois passionnant.

CHRONIQUE | Les bouleversements d'Alela Diane
--'--
--'--

Alela Diane, en concert lundi 5 novembre à Paris (Trianon), et en tournée en France.