Cet article date de plus de six ans.

Michel Polnareff, l'éternel retour

Le chanteur français repart sur les routes après neuf ans d'absence - les places sont en vente depuis ce vendredi matin - avec un nouvel album attendu pour le début d'année. Un disque et une tournée très attendus par les fans ; Michel Polnareff est définitivement un cas à part.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (Michel Polnareff lors de sa précédente tournée, en juillet 2007 aux Arênes de Nîmes © MAXPPP)

Quatre soirs à Bercy au début du mois de mai, des concerts à Lille, Rouen, Caen, Clermont-Ferrand, Genève ou encore Limoges, tête d'affiche aux festivals des Vieilles Charrues, aux Nuits de Fourvière ou dans les Arênes de Nîmes... Michel Polnareff ne fait pas les choses à moitié pour son grand retour sur scène. A peine annoncée mardi dernier, la tournée de l'homme aux lunettes blanches s'est affichée comme un événement de l'année 2016. Et depuis 10h ce vendredi matin, inutile de dire que les places s'arrachent. Un peu à l'image de ce qui s'était passé en 2007 lors de sa tournée intitulée "Ze (re)Tour" et qui allait rassembler en tout plus d'un million de spectateurs. Autant qu'en une soirée, celle du 14 juillet 2007 sous la Tour Eiffel.

Michel Polnareff, ce sont des allers-retours depuis 40 ans entre Paris et la Californie, une stratégie de la disparition et de la réapparition, une bonne communication mais avant tout un réel amour des fans, qui ne s'est jamais éteint malgré le temps et la distance.

Pas loin des coeurs

Pas de panique, Polnareff a évidemment un stock inépuisable de chansons, celles que tout le monde attend, comme La Poupée Qui Fait Non , premier single sorti, le 26 mai 1966, avec un certain Jimmy Page à la guitare sur le premier enregistrement. Et oui Jimmy Page, le guitariste d'un groupe appelé à entrer dans la légende, Led Zeppelin.

Dans les années 1960 et 1970, Polnareff sort sept albums, multiplie les tubes et les provocations, qu'il montre ses fesses en public ou chante l'amour à sa manière, dans L'Amour Avec Toi . Mais depuis 1990 et Kama Sutra , encore un titre évocateur, rien de nouveau pour Polnareff. Plus un seul album studio, un vide qui sera comblé dans quelques mois avec un nouveau disque attendu pour début 2016, pile pour ses 50 ans de carrière.

L'éloignement et l'attente

Michel Polnareff, c'est aussi un rapport délicat avec la France, de dépressions en prises de tête, il est un peu le symbole de l'artiste en exil. Provocateur-né, profondément libre et lassé des critiques, il s'envole en 1973 pour la Californie. La musique française ne lui convient plus, il a besoin de recul et s'en explique à l'époque sur l'ORTF, avant de prendre le paquebot...

Michel Polnareff vit aux Etats-Unis mais aime toujours la France, il s'en ouvre à plusieurs reprises. Son public français ne l'a pas oublié, et ce n'est pas la plainte déposée par le chanteur contre une certaine publicité mettant en scène son sosie qui les détourne. La date de sortie du nouvel album a été plusieurs fois repoussée, et on ne sait toujours pas ce qu'il y aura dedans. Sept chansons avec du texte seulement, plus trois instrumentaux et un album qui ne ressemblera à aucun de ses précédents selon le chanteur de 71 ans. Un premier extrait devrait opportunément sortir pendant la période de Noël... 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.