Cet article date de plus d'onze ans.

Madonna, la kabbaliste, lance sa tournée en Israël

Elle ne s'est pas convertie au judaïsme mais ne jure depuis dix ans que par la Kabbale. La pop-star américaine entame son MDNA World Tour à Tel Aviv ce soir.
Article rédigé par Cécile Quéguiner
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Franceinfo (Franceinfo)

À quoi reconnaît-on les adeptes de la Kabbale ? À leur bracelet rouge noué au poignet gauche. Madonna le portera sans aucun doute ce soir sur la gigantesque scène dressée dans le stade Ramat Gan de Tel Aviv, là précisément où elle avait clôturé sa précédente tournée en 2009. 

C'est une des rares artistes mondiales à venir se produire fréquemment en Israël. Étape régulièrement boudée par les autres à cause du conflit israélo-palestinien, des pressions internationales ou des appels au boycott... Cette date revêt donc un caractère politique, mais aussi mystique. Depuis dix ans qu'elle étudie la Kabbale, la chanteuse se fait appeler Esther et refuse de monter sur scène le jour de shabbat. 

"Il est dommage que la Kabbale soit popularisée de manière si caricaturale"

Mais qu'est-ce donc que cette Kabbale ? "Une doctrine ésotérique du judaïsme, c'est-à-dire une doctrine secrète, réservée aux initiés, comme on en trouve dans toutes les religions , explique le rabbin Ouri Cherki. Il y a toujours une attirance pour ces choses-là, ne serait-ce qu'à cause de son apparât mystique. Ça prend même des allures de magie chez certaines personnes. Mais il est dommage que ce soit popularisé de manière caricaturale et exploité souvent par des charlatans qui sont loin de l'esprit véritable de cette tradition et vendent très cher des contenus de pacotille ". 

Ces contenus ? Le fameux bracelet rouge, des livres, ou des bouteilles d'eau kabbalistique censée être chargée d'énergie, vendus dans la cinquantaine de Kaballah Centers du mouvement kabbalistique créé par un ancien agent d'assurance américain Philipp Berg dans les années 60. Madonna elle-même participe au financement du centre de Tel Aviv et y prend des cours.

Le mouvement kabbaliste, doctrine ou secte ? 

La star n'est cependant pas la seule à avoir embrassé cette doctrine. Demi Moore, ou Naomi Campbell, sont aussi tombées dedans. Un mouvement pourtant suspecté de dérives sectaires par la Miviludes ou lesassociations de lutte contre les sectes. Mouvement encore regardé d'un oeil mauvais par les juifs orthodoxes qui dénoncent les pratiques sacrilèges de ces stars hollywoodiennes, alors que l'étude de la kabbale n'est réservée selon eux qu'aux hommes mariés de plus de 40 ans ayant étudié longuement au préalable le Talmud. Loin du profil de l'interprète de "Like à virgin". Les hommes en noir risquent d'ailleurs d'avaler de travers en découvrant les costumes de scène de cette tournée déjà dévoilés sur le net. 

Ça n'empêchera pas Madonna de chanter ce soir à guichet fermé devant 35.000 spectateurs, entourée néanmoins d'importantes mesures de sécurité. Avant de poursuivre sa tournée dans 84 villes. Elle se produira notamment à Paris le 14 juillet et à Nice 21 août. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.