Cet article date de plus de cinq ans.

L’Orchestre national de Lille : Jean-Claude Casadesus attend de voir ce que va faire son successeur

Alexandre Bloch n'a que 31 ans, et il prend la direction de l'Ochestre nationale de Lille avec la lourde tâche de succéder à Jean-Claude Casadesus.

Article rédigé par
Mélodie Viallet - Gilbert Chevalier
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Claude Casadesus en juin 2016 (DENIS CHARLET / AFP)

Jeudi 29 septembre, 2 000 spectateurs sont attendus au Nouveau Siècle, la salle entièrement rénovée de l'Orchestre national de Lille (ONL). Depuis une quarantaine d'années, Jean-Claude Casadesus, aujourd'hui âgé de 80 ans, multiplie les initiatives avec cet orchestre pour populariser la musique classique. Il passe donc la main au jeune Alexandre Bloch âgé de 31 ans

Alexandre Bloch veut accentuer la philosophie "Casadesus"

L'ONL est connu bien sûr pour ses qualités musicales mais aussi pour avoir beaucoup travaillé pour toucher un public plus large. L’orchestre s'est déjà produit par exemple dans des prisons, des usines ou des écoles. Alexandre Bloch est sur cette même ligne : "Je partage les mêmes valeurs que Jean-Claude [Casadesus] et je partage aussi ce que prône l’Orchestre national de Lille depuis 40 ans. Il y a une continuité dans la manière de diffuser la culture au plus grand nombre, d’aller sur le territoire. Après, chaque chef d’orchestre est différent et je vais faire le son que j’ai [en moi] avec mon corps et ma musicalité."

Je demande à voir le résultat

Jean-Claude Casadesus

Alexandre Bloch souhaite développer des "nouvelles formes", comme des concerts de dix minutes pour les enfants. Il veut également s'appuyer sur les nouvelles technologies et, par exemple, la possibilité de créer des concerts où le public pourra interagir sur le déroulé du programme  De quoi même inquiéter Jean-Claude Casadesus : "Il y a des œuvres qui appellent quand même le silence intérieur et il faut tout même les pénétrer. Aujourd'hui, on est dans une époque qui prend, qui jette, qui est zapping... mais pourquoi pas (rires) !" En attendant ces nouveautés au programme jeudi 29 et vendredi 30 septembre : Berlioz et Stravinsky.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.