Les ventes des places de concerts en chute libre à Paris depuis les attentats

Les ventes de billets de concerts à Paris ont baissé de 80% par rapport aux chiffres habituellement constatés à cette période de l'année par les différents producteurs.

(Les ventes de places de concerts à Paris se sont effondrées depuis les attentats du 13 novembre...© Maxppp)

80% de ventes de tickets en moins. C'est le constat trés préoccupant qui ressort d'une première évaluation menée par le syndicat national des producteurs, le Prodiss, après les attentats du 13 novembre. Le porte-parole du Prodiss précise que ce chiffre a été obtenu à partir des pointages quotidiens effectués par une vingtaine des plus gros producteurs de concerts de musiques actuelles, one-man-show et variétés, depuis les attaques terroristes meurtrières qui ont notamment visé le Bataclan, emblématique salle de spectacle de Paris.

Le Prodiss, syndicat national des producteurs, diffuseurs, festivals et salles de spectacle musical et de variétés, avait décidé de lancer ce vaste "audit" auprès de l'ensemble de ses membres afin de chiffrer plus précisément l'impact économique des attentats. Une démarche visant à évaluer le coût des mesures de sécurité supplémentaires à mettre en oeuvre, mais également le manque à gagner lié aux annulations et reports de concerts ainsi qu'à la baisse des ventes en billetterie.

Les producteurs de concerts inquiets pour l'avenir de la filière

"C'est un secteur fragile avec un taux de marge qui n'est pas énorme", estime le Prodiss, qui rappelle par ailleurs que la période des fêtes de fin d'année est cruciale pour l'économie des professionnels du concert.

Conscient du risque, le ministère de la Culture a annoncé la création d'un fonds de solidarité de 3,5 millions auquel s'ajouteront 500.000 euros de la Sacem. Mais le syndicat des producteurs s'attend à devoir investir des dizaines de millions dans les différentes mesures liées à la sécurité des spectateurs, telles que l'installation de portiques ou le recrutement d'agents supplémentaires.