Cet article date de plus de six ans.

Les Trans Musicales de Rennes, une réussite particulière

Les Trans Musicales de Rennes s’achèvent ce dimanche soir, sur un bilan satisfaisant pour les organisateurs. La fréquentation de l’année dernière à 60.000 spectateurs été égalée malgré quelques craintes au début, dues à la situation post-attentats. Une 37e édition particulière mais fidèle à la philosophie de découvertes des "Trans’".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (The Dizzy Brains, groupe-phare de cette édition, venu de Madagascar © MAXPPP)

Des salles bien pleines, un public réceptif et des découvertes dans tous les sens… Cette année comme les autres, les Trans Musicales ont réussi leur pari. Pour la 37e édition, les choix du fondateur Jean-Louis Brossard, plus de cent groupes tous styles de musique confondus, ont largement été plébiscités par un public d’habitués, sauf que cette année n’était pas comme les autres. Mais des attentats de Paris, et notamment l’attaque contre le Bataclan, il n’est resté que quelques gestes, quelques paroles d’hommage prononcées par certains artistes.

Mais au fond, c’est la musique et les histoires qui vont avec qui parlent le mieux. Comme cette voix déchirée qui a plané sur le festival : au milieu des attendus Monika, Son Little, Dralms ou Superpoze, ce sont bien les Dizzy Brains qui ont tout renversé aux Trans. Arrivés tout droit de Madagascar, à bord du premier avion qu’ils n'aient jamais emprunté, ils ont peut-être changé leur destin. Punk dans le son et dans l’attitude, les Dizzy Brains avaient beaucoup à dire sur scène et en dehors, dans cet espace de liberté qu’ils n’ont jamais eu chez eux.

Les Dizzy Brains sont à l’image de cette édition des Trans Musicales. Sans concession, sans tête d’affiche, avec l’échec comme possibilité. Cette année plus que les autres, beaucoup étaient conscients, trois semaines après l’horreur vécue à Paris, que la musique était décidément pleine de sens.

Béatrice Macé, co-directrice des Trans Musicales : "L'inconnu vaut la peine d'être connu"
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.