Cet article date de plus de six ans.

Les salles de concerts rouvrent ce mardi soir à Paris

Après trois soirées consécutives de fermeture imposée par arrêté préfectoral, les salles de concerts parisiennes rouvrent leurs portes ce mardi soir. Bercy, le Palais des Sports ou le Zénith accueilleront bien les concerts initialement prévus, mais d'autres structures ne le peuvent pas : les équipes ne s'en sentent pas le cœur, ou les dispositifs de sécurité doivent encore être renforcés.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (La salle de Bercy rouvre ce soir avec un concert de la chanteuse Shy'm.© Maxppp)

Les deux plus grandes salles parisiennes rallumeront leurs lumières ce soir avec la chanteuse Shy'm qui se produira à Bercy et le groupe Simply Red sur la scène du Zénith. Daniel Colling, responsable de la salle a décidé de renforcer le dispositif de sécurité du Zénith : 

"Pour un spectacle normal de 6.000 spectateurs, on a d'habitude 25 agents de sécurité. Là, on en a rajouté 15. (...) Mais pour augmenter la sécurité des spectateurs, il faudra bien que les pouvoirs publics s'en mêlent, et cela à un coût."

Assumer ce coût, c'est notamment le but du fonds d'aide exceptionnel annoncé par la ministre de la Culture, Fleur Pellerin.

Des équipes traumatisées par la perte de proches vendredi soir au Bataclan

L'attaque de la salle de concerts du Bataclan a laissé des séquelles dans le monde du spectacle. A la Gaîté lyrique, les équipes ne se sentaient pas la force de reprendre aussi rapidement, c'est pourquoi les deux soirées du festival Howl ont été annulées. Le renforcement de la sécurité est encore au centre de nombreuses réunions dans les salles de concerts parisiennes.

Désormais, la décision revient aux artistes de monter sur scène ou non. Les décisions d'annulation ou de maintien devraient se faire au jour le jour selon les salles.

Les concerts reprennent ce soir dans un contexte particulier
écouter

Le gouvernement s'est engagé à renforcer les mesures de sécurité, pour que "les gens qui aillent au spectacle ou au musée ne le fassent pas la peur au ventre ", a déclaré Fleur Pellerin à France Info ce mardi."Nous travaillons pour faire en sorte que les nouveaux moyens annoncés par le Premier ministre et le Président de la République puissent venir renforcer les moyens mis à dispositions des lieux de culture. Au cas par cas, cela peut vouloir dire plus de policiers, plus de présence visible, à chaque fois adapté au niveau de risque ou à la demande des établissements concernés ."

"On travaille pour faire en sorte que les gens qui aillent au spectacle ou au musée ne le fassent pas la peur au ventre" (Fleur Pellerin)
écouter
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.