Cet article date de plus de huit ans.

Le chef d'orchestre autrichien Nikolaus Harnoncourt est mort à 86 ans

Il était considéré comme le "pape" du renouveau de la musique baroque. Le grand chef autrichien Nikolaus Harnoncourt est décédé samedi à l'âge de 86 ans.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Le chef d'orchestre Nikolaus Harnoncourt en décembre 2003 à Valence en Espagne © MaxPPP)

Le chef d'orchestre Nikolaus Harnoncourt avait pris sa retraite en décembre. "Mes capacités physiques exigent une annulation de mes projets à venir", avait écrit le musicien autrichien. Trois mois plus tard, il est mort au milieu des siens, annonce ce dimanche sa famille. 

Il ne voulait pas qu'on l'appelle Maestro. Il était à notre service, un chef d'orchestre hors norme, hors du commun dans sa façon d'exister par rapport à la musique et de la transcender

La cantatrice française Patricia Petibon, qu'il a notamment dirigé dans plusieurs opéras de Mozart, se souvient d'un homme "qui savait lire chez les autres ". "On me disait : "Tu travailles avec Nikolaus Harnoncourt, il doit être sévère, dur", parce qu'il avait un visage et des yeux très expressifs, une sorte de monstre d'expression ," a-t-elle déclaré à France Info.

Mais, en réalité, "il était tout à fait simple ," selon la cantatrice, "il ne voulait pas qu'on l'appelle Maestro. Il était à notre service, un chef d'orchestre hors norme, hors du commun dans sa façon d'exister par rapport à la musique et de la transcender. C'est l'homme le plus incroyable que j'ai jamais rencontr é".

 

"C'était un chef d'orchestre hors-normes" - la cantatrice Patricia Petibon

Il était considéré comme le "pape" du renouveau baroque, le chef d'orchestre autrichien Nikolaus Harnoncourt est mort hier à l'âge de 86 ans. Il avait mis fin à sa carrière en décembre dernier en raison de problèmes de santé. Descendant de l'aristocratie autrichienne, il refusait les adcadémismes. Présenté comme l'un des pionniers de l'interprétation authentique de la musique classique.

Harnoncourt, redécouvreur de Bach : portrait par Jean-Michel Dhuez

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.