Le groupe de rap 13 Block déclenche la colère du ministère de l'Intérieur avec le clip de sa chanson "Fuck le 17"

"Évidemment, la justice en sera saisie", a écrit, samedi, le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur. "Tout le clip est écœurant", a réagi, de son côté, Éric Morvan, le directeur de la police nationale.

Capture d\'écran du clip \"Fuck le 17\" du groupe de rap 13 Block, originaire de Sevran (Seine-Saint-Denis), qui a été publié sur Facebook le 1er novembre 2019.
Capture d'écran du clip "Fuck le 17" du groupe de rap 13 Block, originaire de Sevran (Seine-Saint-Denis), qui a été publié sur Facebook le 1er novembre 2019. (13 BLACK / YOUTUBE)

"Insulter et outrager les policiers est inadmissible." Laurent Nunez, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur, a condamné, samedi 2 novembre, le clip de la chanson Fuck le 17 du groupe de rap 13 Block, originaire du quartier des Beaudottes à Sevran (Seine-Saint-Denis). "C’est une atteinte grave aux valeurs républicaines. Évidemment, la justice en sera saisie", a-t-il poursuivi.

Peu avant, Éric Morvan, directeur de la police nationale, avait également vivement réagi. "La provocation à la haine anti-flics, la glorification du communautarisme, la promotion des trafics mortifères et d’un machisme pitoyable, tout dans le clip de 13 Block est écœurant", avait-il écrit. Et de prévenir : "Il n’existe pas de délit de bêtise, mais pour le reste, je ferai le nécessaire."

Version édulcorée

Dans ce clip, publié sur YouTube le vendredi 1er novembre, les rappeurs font l'apologie de la "vie de voyou" et lancent, entre autres, "Nique la police !" Ils parlent de trafic de stupéfiants et déclarent : "Confrontés aux forces de l’ordre, nos journées font leurs salaires" ou encore "j'veux le produit qui fait rêver tous les drogués".

Selon le site spécialisé intrld.com, le texte et le clip ont été édulcorés par rapport à ce que le groupe avait initialement prévu. A la fin du quatrième couplet, "mort aux porcs" a été remplacé par un bruit de chargeur, et la phrase "je rêve de plusieurs corps de policiers" a été supprimée.