Cet article date de plus de neuf ans.

La Fouine sur son clash avec Booba : "Tout ça, c'est du pipeau"

Le rappeur dont le véhicule a été pris pour cible de tirs la semaine dernière, a minimisé l'importance du "clash" qui l'oppose à son rival, dans cette affaire. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le rappeur La Fouine en concert à Dakar, au Sénégal, le 9 novembre 2012. (SYLVAIN CHERKAOUI / AP / SIPA)

"Il faut arrêter de jouer." Le rappeur La Fouine, dont la voiture a été prise pour cible dans la nuit du 3 au 4 février à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), s’est exprimé sur Canal+ dimanche 10 février. Il est revenu sur cette agression, niant toute volonté de se faire un coup de pub en surfant sur sa rivalité historique avec le rappeur Booba. 

"Il faut bien comprendre que ni Booba ni moi ne sommes des gangsters. Tout ça c’est du pipeau, ce que je dis dans ma musique, c’était ce que j’ai vécu il y a quinze ans lorsque j’étais un mange-pierres à Trappes", a expliqué l'artiste sur le plateau de Canal+. "Je hais Booba, je le déteste, mais c’est artistique. C’est comme Bénabar qui déteste Benjamin Biolay." Rien de grave, donc, a assuré l'artiste. 

"J'ai pas besoin de faire semblant de me faire tirer dessus pour vendre des disques. Mon album est numéro un des ventes avant sa sortie", a répondu La Fouine aux critiques, certains ayant noté que cette agression à l'arme à feu était survenue la veille de la sortie de son dernier album, Drôle de parcours. "Cette histoire me nuit plus qu'autre chose", a-t-il affirmé. Par ailleurs,"la police semble déterminée à mettre la main sur celui qui a fait ça". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.