L'impro géante d'Ibrahim Maalouf fait battre le coeur de 2400 musiciens

La musique rassemble au delà des différences. Le trompettiste et compositeur Ibrahim Maalouf l’a prouvé en réunissant 2400 musiciens amateurs et professionnels pour une improvisation géante au Centquatre à Paris. Un message d'unité et une performance qui ont refermé en beauté la 26e édition de Musicora, le grand rendez-vous de la musique classique et du jazz.

Passionné par l\'improvisation, Ibrahim Maalouf a fédéré plus de 2000 personnes autour de son projet
Passionné par l'improvisation, Ibrahim Maalouf a fédéré plus de 2000 personnes autour de son projet (France 3 Culturebox)
De la cacophonie peut naître l'harmonie. C'était en substance l'idée qui sous-tendait ce projet unique porté par Ibrahim Maalouf qui a réuni 2400 musiciens sous la nef de verre du Centquatre à Paris, avec sur scène, aux côtés du trompettiste, son ami Grand Corps Malade, dont Maalouf a écrit et produit le dernier album.

Reportage : J.Y. Serrand / Y. Bodin / J.P. Lambinet / E. Noiret
Cette improvisation géante n’était pas si improvisée que cela et se préparait depuis novembre dernier. Le résultat a dépassé les espérances : de 1000 personnes attendues, on a dépassé largement les 2000. Pas de quoi déstabiliser Ibrahim Maalouf : le musicien a créé une classe d'improvisation pour les étudiants de musique classique au sein du Pôle supérieur d'enseignement de Paris-Boulogne.

Derrière cette expérience, il y avait aussi un message : contrairement aux discours et même aux dessins, la musique ne peut blesser personne. Elle nous aide à vivre ensemble. ». Des mots prononcés par celui qui a joué le 15 janvier lors des obsèques de Charb.