Cet article date de plus de deux ans.

Une bougie sur la tombe de Johnny Hallyday à Saint-Barthélemy : "J’ai l’impression que je suis plus près de lui"

L’album posthume du chanteur sort vendredi. Il est attendu par des centaines de milliers de fans, notamment aux Caraïbes, sur l’île de Saint-Barthélemy, où il repose.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Farid va déposer sur la tombe de Johnny Hallyday à Saint-Barthélémy une bougie que sa belle-mère lyonnaise a fait fabriquer exprès. (MATTHIEU MONDOLONI / RADIO FRANCE)

Mon pays, c'est l'amour, le dernier album de Johnny Hallyday sort vendredi 19 octobre. Dans le petit cimetière marin où il repose sur l'île de Saint-Barthélemy, ils sont nombreux chaque jour à venir lui rendre hommage, par petits groupes, tout au long de la journée.

La tombe de Johnny Hallyday à Saint-Barthélémy reçoit quotidiennement les hommages des fans. (MATTHIEU MONDOLONI / FRANCEINFO)

Ils se recueillent en silence, prennent une photo ou déposent un petit objet. Farid est électricien, installé sur l’île depuis quelques semaines seulement. "C’est Monsieur Johnny quoi !" Dans une main, il tient une bougie sur laquelle il est écrit : "Fan de 16 ans à 70 ans. Tes chansons ont bercé ma vie. On t’aime."

C’est beau ça, hein ? C’est ma belle-mère qui a fait venir ça de France pour que je la mette à sa place.

Farid, un fan îlien

à franceinfo

La belle-mère de Farid, c’est Jacqueline, 70 ans. Une grande fan de Johnny qui habite à Lyon et avec qui il est en pleine conversation vidéo : "Mémé c’est bon ? Bon voilà, je vais allumer ta bougie Mémé. C’est parti !" Et Jacqueline d’entonner : "Allumer le feu…", vite accompagnée par Farid. "C’est important pour moi. J’ai l’impression que je suis plus près de Johnny, explique Jacqueline. Comme je voudrais y être !" "T’y es un peu à travers moi Mémé, tu ne peux pas savoir à quel point ça me fait plaisir", répond Farid très ému.

Ému, il l'est surtout parce que Jacqueline est malade. Il est impossible pour elle de faire le voyage, d’autant plus que c’est évidemment très cher. "Attends que je fasse un peu de pognon sur l’île et après je te paye ton billet d’avion en première classe avec assistance médicale et tout ce qu’il faut", lui promet Farid.  

Farid s’en va. La bougie de Jacqueline reste. Elle est allumée au milieu de dizaines d’autres, impeccablement rangées sur la tombe du chanteur.

Rencontre avec Farid, le fan à la bougie, un reportage de Matthieu Mondoloni.
écouter

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.