Jennifer Lopez est-elle has-been ?

La chanteuse américaine est en concert mardi soir à Bercy dans le cadre de sa première tournée mondiale, après treize ans de carrière. Trop tard pour se frotter à la scène ? FTVi pèse le pour et le contre. 

Jennifer Lopez en concert à Dusseldorf (Allemagne) le 6 octobre 2012.
Jennifer Lopez en concert à Dusseldorf (Allemagne) le 6 octobre 2012. (REX / SIPA)

MUSIQUES - Jennifer Lopez, pour beaucoup de trentenaires, rime avec Love Don't Cost a Thing et If You Had My Love, ces tubes qui ont rythmé les années 2000. Difficile à croire mais après treize ans de carrière, dix albums, une ligne de parfum et deux enfants, la chanteuse latino-américaine n'avait jamais fait de tournée mondiale. C’est chose faite depuis le 14 juin dernier.

Après avoir enchaîné les concerts en Amérique du Sud et du Nord puis en Europe, J.Lo sera mardi 16 octobre à Bercy à Paris, puis le 17 à Amnéville (Moselle). Mais n’est-il pas trop tard, à 43 ans, pour une première tournée ? FTVi pèse le pour et le contre.

1Non, elle fait d'emblée les choses en grand

Tous les commentaires pour l'instant sont unanimes : la "bomba latina", désignée "célébrité la plus puissante du monde" par le magazine économique Forbes, ne ménage pas ses effets et offre à ses premiers spectateurs un vrai show à l'américaine avec choréraphies endiablées, écran géant et son et lumières dernier cri. 

 

Marketing oblige, la chanteuse sortira dans la foulée un long-métrage de sa tournée en 3D. Avec, rapporte Le Figaro, des séquences intimes sur la naissance de ses jumeaux, son divorce d'avec Marc Anthony en 2011 et sa relation très médiatisée avec son jeune danseur (18 ans de moins), Casper Smart. Comme la tournée, il s'intitulera Dance Again.

2Oui, elle a du mal à afficher complet

Si la diva a joué à guichets fermés en Amérique du Nord, elle n'attire pas autant les foules en Europe. Et notamment en France. Ses deux concerts à Bercy et Amnéville ne sont toujours pas complets. Le prix des places (de 53 à 75 euros) est peut-être un peu dissuasif pour une star qui n'a jamais fait ses preuves sur scène. Pas facile de rivaliser avec une Madonna qui tourne depuis trente ans ou même avec une Rihanna ou une Beyoncé, qui font du live après chaque album. 

Oui mais voilà, comme tous les artistes, Jennifer Lopez ne peut plus compter sur la seule vente de ses albums physiques. Même si elle a renoué avec le succès grâce à ses deux derniers titres avec le rappeur Pitbull, On the Floor (3 millions d'exemplaires) et Dance Again (plus d'1,4 million d'exemplaires), son dernier disque, Love, a fait le même score qu'un seul single (1,4 million d'exemplaires). Les concerts et les produits dérivés sont donc appelés à la rescousse. Et J.Lo appelle elle-même ses fans, sur Twitter, à venir la voir sur scène, promesse de rencontre en backstage à l'appui.

 

3Oui, elle accuse le coup physiquement

Elle a beau avoir une meilleure condition physique que la plupart des femmes de son âge, Jennifer Lopez a avoué avoir flanché après la première partie de sa tournée, en solo en Amérique du Sud puis avec Enrique Iglesias en Amérique du Nord. Avant de partir en Europe fin septembre, la star est tombée malade, complètement épuisée. 

L'effet adrénaline de la première tournée, a-t-elle expliqué lors d'un talk show sur ABC : "C'est la première fois que je présente vraiment ma musique à mes fans et je suis vraiment fière d'avoir monté ce spectacle." Quitte à en faire un peu trop et ignorer ses limites. Au total, le "Dance Again World Tour", qui s'achèvera mi-décembre en Australie, compte plus de 70 concerts.

4Oui, elle commet des impairs vestimentaires

Le Huffington Post a osé la comparaison : avec sa combinaison moulante à strass, Jennifer Lopez a ressorti le look Britney Spears pendant cette tournée. Pas la Britney Spears d'aujourd'hui, perdue dans les limbes médiatiques, mais celle de 2004. En matière de style vestimentaire, difficile de faire plus has-been. D'autant qu'une gaine portée en dessous a été débusquée par les médias people, comme Hollywood Life. Le blog féminin The Stir a été jusqu'à se demander si la star, connue pour ses formes généreuses, n'était pas trop vieille pour porter ce genre de tenue. 

Jennifer Lopez en concert à Bologne, en Italie, le 11 octobre 2012.
Jennifer Lopez en concert à Bologne, en Italie, le 11 octobre 2012. (REX / SIPA)

Qui plus est, ladite combinaison n'est pas franchement pratique. Jennifer Lopez a laissé échapper un téton pendant un concert en Italie, à Bologne, note le tabloïd Daily Mirror. C'est la deuxième fois que cela lui arrive depuis les Oscars, où son décolleté avait affolé  l'Amérique, comme le rappelle Voici.fr.

Une tenue plus sexy, du reste, que celle arborée par la star dans la rue à Berlin (Allemagne), digne de Bozo le clown selon le site de tendances MyDaily.

Jennifer Lopez est-elle passée de l'autre côté du miroir ? En faisant partie du jury de l'émission de télé-réalité "American Idol" (l'équivalent de "La Nouvelle Star" en France), la chanteuse a refait parler d'elle, mais elle a aussi rejoint les rangs de ces artistes qui capitalisent sur leur carrière passée.

5Non, elle crée encore des émeutes à son passage

Certes, Jennifer Lopez n'est pas la plus branchée des chanteuses américaines du moment. Mais "Jenny from the Block" attire toujours autant les foules, y compris en Europe. Même s'ils ne viennent pas à son concert, les curieux cherchent à la voir en chair et en os. En Italie, elle a ainsi failli créer une émeute malgré elle, en annonçant sur Twitter qu'elle allait quitter son hôtel pour se rendre à la salle de concert.  

 

Idem à Berlin, où la star a eu la surprise de découvrir des centaines de fans massés à la sortie de son hôtel, alors qu'elle se rendait à sa répétition incognito, de grandes lunettes fumées sur le nez. Entourée de ses bodygards, J.LO a pu gagner sa voiture sans heurts, rapporte le Daily Mail

6Non, mère moderne, elle emmène ses enfants avec elle

Après tout, Jennifer Lopez, à 43 ans, incarne la femme moderne : des enfants sur le tard, un divorce et une carrière qui s'adapte à ces aléas personnels. La réputation de son ancien mari, Marc Anthony, n'est plus à faire : macho et jaloux, selon le magazine Elle, il aurait un peu muselé sa femme, ne supportant pas son statut de sex-symbol et la contraignant, notamment, à s'habiller plus sagement. 

De quoi expliquer, peut-être, les tenues toutes plus moulantes et flashy les unes que les autres portées sur scène par la chanteuse depuis sa séparation et le début de sa tournée. Ce qui ne l'empêche pas de s'afficher en mère de famille comblée, d'après le site Celebrity-Gossip.net, avec ses deux enfants et son nouveau compagnon entre chaque show. Selon le Daily Mail, la chanteuse a tenu à emmener ses jumeaux Emme et Max pendant ces quelques mois. Et en a profité pour assister au défilé Chanel avec sa fille à Paris. Artiste, mère, divorcée, amoureuse, toujours sexy et maintenant bête de scène. A 43 ans, Jennifer Lopez n'a peut-être plus rien à envier à ses rivales. 

 

Jennifer Lopez, sa fille Emme et son compagnon Casper Smart au défilé Chanel à Paris, le 2 octobre 2012.
Jennifer Lopez, sa fille Emme et son compagnon Casper Smart au défilé Chanel à Paris, le 2 octobre 2012. (THIBAULT CAMUS / SIPA / AP)