"Je me sens beaucoup plus en phase avec la technologie d'aujourd'hui" : 40 ans après "Equinoxe", Jean-Michel Jarre sort "Equinoxe infinity"

Le compositeur était l'invité de franceinfo lundi à l'occasion de la sortie de son nouvel album. 

FRANCEINFO

Jean-Michel Jarre sort lundi 19 novembre un nouvel album baptisé Equinoxe infinity, inspiré par son célèbre Equinoxe de 1978. C'est un condensé de "tous les sons que nous offre aujourd’hui l’ère du numérique", explique à franceinfo le compositeur de musiques électroniques.

franceinfo : 40 ans après la sortie de votre album Equinoxe vendu à 10 millions d’exemplaires, vous sortez aujourd’hui la suite, Equinoxe infinity. Pourquoi avoir attendu si longtemps ?

Jean-Michel Jarre : En fait, je n’avais pas du tout l’intention de faire une suite. Mais j’ai toujours été intrigué par la pochette de cet album faite par Michel Granger. C’est une pochette iconique de l’ère du vinyle avec ces espèces de petites créatures qui nous observent. Et je me suis demandé finalement ce qu’elles étaient devenues 40 ans après. Du coup, j’ai composé ce nouvel Equinoxe un peu comme une bande-son en me disant qu’au fond ces personnages qui nous observent symbolisent pour moi l‘évolution de la technologie depuis que j’ai commencé. C’est-à-dire qu’aujourd’hui on passe souvent plus de temps à observer son smartphone qu’à observer son propre partenaire, donc ça a été une source d’inspiration pour ce nouvel Equinoxe.

Qu’est ce qui a le plus changé dans votre façon de faire de la musique en 40 ans ?

Évidemment, l’avènement de l’ordinateur a changé énormément de choses. Mais j’ai envie de dire que finalement c’est ce qu’on a à dire qui compte, indépendamment des outils qu’on utilise. Mais je me sens beaucoup plus en phase avec la technologie d’aujourd’hui que celle de 1978 dans la mesure où on peut prendre le meilleur des deux mondes, le meilleur de l’analogique et le meilleur de l’informatique. Equinoxe infinity c’est vraiment un mélange des deux. C’est le résultat d’une exploration à la fois organique et culinaire avec tous les sons que nous offre aujourd’hui l’ère du numérique. Les machines, je les ai domestiquées. C’est un petit peu comme avec les gens qui passent leur vie avec des éléphants ou avec des dauphins. Au bout d’un moment, on arrive à avoir une sorte de paralangage qui vous permet de survivre agréablement.

Vous êtes ambassadeur de l’ONU depuis 25 ans pour l’écologie. Vous jouez parfois sur scène avec des éoliennes, vous utilisez de l’énergie solaire pour faire marcher vos instruments. Il y a un message derrière la musique ?

Un message peut-être pas, mais des convictions oui. Je suis convaincu depuis toujours qu'on ne pourra survivre qu’à partir du moment où on va évoluer en bonne intelligence avec l’environnement et la nature et avec les nouvelles technologies. C’est la raison pour laquelle cet album Equinoxe infinity sort avec deux pochettes différentes. L’une bleue et verte, qui exprime un avenir plus apaisé, et une autre plus sombre et un peu apocalyptique.

Jean-Michel Jarre, invité de franceinfo, lundi 19 novembre. 
Jean-Michel Jarre, invité de franceinfo, lundi 19 novembre.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)