Cet article date de plus d'un an.

Musique : l'histoire culte de Nina Simone, légende du jazz

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Musique : l’histoire culte de Nina Simone, légende du jazz
Musique : l’histoire culte de Nina Simone, légende du jazz Musique : l’histoire culte de Nina Simone, légende du jazz (France 2)
Article rédigé par France 2 - E.Cornet, L.Hakim, F.Daireaux, N.Berthier, G.Mazaniello, J.Montupet
France Télévisions
France 2
Sa vie a déjà inspiré un film. Nina Simone aurait eu 90 ans cette semaine du 20 février. La chanteuse incarnait le jazz, le rythme et aussi un goût pour la justice qui ne l'aura jamais quittée.

Pianiste surdouée, Nina Simone est devenue une légende planétaire. "Ce n’est pas facile d’être une légende, c’est comme être seule au sommet d’une montagne", confiait l’artiste. Nina Simone a été refusée à 17 ans d’un prestigieux conservatoire en raison, selon elle, de sa couleur de peau. Le racisme l’avait déjà frappée des années plus tôt pour l’un de ses premiers galas quand ses parents avaient dû céder leurs places à un couple blanc. La fillette avait alors refusé de jouer et avait obtenu que ses parents réintègrent le premier rang.

Des générations de musiciens marqués

Son engagement contre le racisme lui coûtera cher : boycott des radios, concerts annulés. Elle choisira finalement de quitter les États-Unis pour se poser à Paris dans les années 80. Nina Simone signera un contrat avec un club de jazz du quartier Latin pour y jouer chaque soir. Elle est alors au creux de la vague. Les standards de Nina Simone s’échappent encore des cabarets parisiens, repris par des générations de musiciens marqués par la profondeur de ses interprétations.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.