Herbie Hancock en ouverture de Pianomania, nouveau festival parisien, avant un marathon dominical du piano

Herbie Hancock, Chilly Gonzales, Baptiste Trotignon, Alain Jean-Marie, Philippe Cassard et Juliette figurent parmi les nombreux pianistes à l'affiche de la première édition de Pianomania, à Paris, du 14 au 20 novembre. Parmi les points d'orgue : un marathon de concerts au théâtre des Bouffes du Nord dimanche.

Herbie Hancock sur scène le 25 septembre 2018 à Los Angeles, lors d\'un concert consacré à Quincy Jones
Herbie Hancock sur scène le 25 septembre 2018 à Los Angeles, lors d'un concert consacré à Quincy Jones (ROB LATOUR / VARIETY / REX / SHUTTERSTOCK / SIPA)

Pianomania est un nouveau festival entièrement dédié à la célébration du piano sous toutes ses formes. Il a lieu du 14 au 20 novembre 2019 à Paris dans différents lieux dont la Salle Pleyel, le théâtre des Bouffes du Nord et la Seine Musicale. Durant toute la durée du festival, les célèbres clubs de jazz de la rue des Lombards (Sunset & Sunside, Baiser Salé, Duc des Lombards) proposent également une programmation axée sur le piano. Pianomania est né d'"une envie d'écouter toutes les couleurs proposées par le piano, à la base dans le jazz, mais pas seulement", a souligné Jean-Philippe Allard, co-directeur artistique du festival avec Reno di Matteo, mardi sur la radio TSF Jazz. Il en rêvait depuis quatre ou cinq ans, son idée se concrétise enfin.

Les festivités démarrent à la Salle Pleyel. Honneur à une légende vivante : Herbie Hancock, 79 ans - dont presque 60 ans de carrière - y donne le coup d'envoi jeudi 14 novembre, suivi le samedi 16, dans la même salle, par deux personnalités fascinantes et atypiques du piano, le Canadien Chilly Gonzales et le Français Christophe Chassol (avec Mathieu Edward à la batterie), connu notamment des fidèles de France Musique. Ces deux premières soirées se jouent à guichets fermés.

Un marathon dominical du piano

Autre temps fort de Pianomania : le marathon du dimanche 17 novembre dans le somptueux théâtre des Bouffes du Nord. Au menu, trois sessions de concerts, en matinée, en après-midi et en soirée. "Au départ on voulait faire une nuit du piano, avec Baptiste Trotignon comme directeur artistique", a précisé Jean-Philippe Allard sur TSF Jazz. Finalement le marathon se déroulera du matin au soir, avec un set de trente minutes pour chaque pianiste. C'est Armel Dupas qui ouvrira la journée à 11h, l'occasion pour le pianiste trentenaire de présenter son nouvel album. Parmi les pianistes matinaux, Thomas Enhco et Sophia Domancich. Édouard Ferlet ouvrira la session de l'après-midi, l'occasion aussi d'applaudir Alain-Jean-Marie, Bojan Z, mais aussi la chanteuse-pianiste Juliette.

Baptiste Trotignon reprend "Here, There and Everywhere" (McCartney) des Beatles dans son album "You've Changed" (Sony Music)
Le concert du soir débutera avec Philippe Cassard, bien connu des amoureux de musique classique, spécialiste entre autres de Schubert. Maître de cérémonie de la soirée, Baptiste Trotignon, qui navigue entre jazz et classique ces dernières années, présentera son nouvel album You've Changed sorti il y a quelques jours. Le marathon s'achèvera avec un (ou des) "pianiste(s) surprise"... Il est possible de réserver soit pour une session, soit pour l'ensemble du marathon grâce à un pass (programme du marathon au bas de l'article).

Le festival se poursuivra le lundi 18 novembre à la Seine Musicale avec deux générations d'excellents pianistes américains, Kenny Barron, 76 ans, en solo, et Jason Moran, 44 ans. Pianomania s'achèvera le mercredi 20 novembre au Pop Up du Label avec un jeune pianiste londonien ultra prometteur, Ashley Henry, 28 ans.

Le programme du marathon
Matin (11H-13h30) : Armel Dupas, Pierre Christophe, Sophia Domancich, Thomas Enhco
Après-midi (15h-19h) : Édouard Ferlet, Alain Jean-Marie, Franco d’Andrea, Bojan Z, Fred Nardin, Juliette
Soir (20h30-23H) : Philippe Cassard, Baptiste Trotignon, "pianiste(s) surprise"...