Cosmojazz Festival : Kyle Eastwood et son quintette revisitent les musiques de film sur les sommets de Chamonix

Après une édition 2020 annulée, le festival Cosmojazz est de retour pour une série de concert en altitude avec une programmation éclectique. Le Kyle Eastwood Quintet a présenté son dernier album "Cinematic" inspiré des musiques de films.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le Kyle Eastwood Quintet face au Mont-Blanc (Coline Fragnol / Cosmojazz Festival)

Imaginez un club de jazz à 2000 mètres d'altitude, face au Mont-Blanc. Kyle Eastwood et ses quatre acolytes ont pris place sur le plateau de Plan Praz au pied du Brévent pour revisiter les bandes originales de quelques chefs-d'oeuvres du 7e art. Une scène en cinémascope devant des spectateurs assis ou allongés au milieu des gentianes et des rhododendrons. Vous êtes au Cosmojazz Festival.

Le contrebassiste américain a hérité de son père, le géant Clint Eastwood, l'amour du jazz et du cinéma. Pour lui comme pour ses musiciens, retrouver le public dans un tel cadre est tout simplement magique : "Nous sommes très contents de faire de la musique en live, confie l'artiste. C'est très important d'avoir un public, comment dire... enthousiaste !"

Cosmojazz festival : le Kyle Eastwood Quintet

Un enthousiasme porté jusque sur les sommets alentours où l'on devine quelques silhouettes de randonneurs sous le charme des mélodies. De Taxi Driver à Gran Torino, Kyle et ses complices - le pianiste Andrew McCormack, le trompettiste Quentin Collins, le saxophoniste Brandon Allen et le batteur Chris Higginbottom - ont partagé leur nouvel album Cinematic avec un public parfois néophyte, à l'image de ce petit garçon tétine au bec, souvent sportif et toujours mélomane, bien dans l'esprit du Cosmojazz.

"C'est un vrai quintette qui représente toute l'histoire du cinéma, glisse une spectatrice. J'aime le son, j'aime être ici." "Le son est superbe, mieux qu'en intérieur, poursuit une autre. Ça résonne dans les montagnes, c'est magique."

Il y a l'altitude, il y a la qualité musicale, la qualité du lieu, la qualité de l'organisation, la gentillesse des gens. Je suis scotché à chaque fois. J'en ai fait des festivals, mais ça, c'est unique au monde.

un spectateur

"La nature appelle à une musique particulière, une musique de méditation, observe le fondateur du festival, André Manoukian. Je pense que les 3/4 des spectateurs ne connaissent pas les artistes qu'ils vont voir. C’est un public qui vient dans cette vallée pour respirer la nature, pour faire des randos et du coup qui découvre la musique. Cela fait naître parfois des vocations et j'en suis ravi."

À Chamonix, les spectateurs se sont même laissés bercer par un célèbre félin. La panthère rose a presque volé la vedette aux marmottes de Planpraz.

Cosmojazz Festival, jusqu'au 31 juillet 2021 à Chamonix-Mont-Blanc et à la vallée du Trient. Programme et billetterie sur le site de l'événément.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jazz

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.