Eurovision : rencontre avec Céphaz, l’un des 12 candidats en compétition pour représenter la France

Ce samedi 30 janvier, la France choisit son candidat pour l’Eurovision. Huit artistes solo, trois duos et un trio sont en lice. A 28 ans, le jeune talent Céphaz, originaire du Ghana, tente sa chance avec une chanson qui dénonce la surconsommation.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Céphaz, jeune chanteur prometteur de la scène française, est l'un des 12 finalistes de l'Eurovision France.  (France Télévisions)

L’émission Eurovision France, c’est vous qui décidez ! diffusée ce soir sur France 2 doit désigner le candidat qui défendra les couleurs de la France, en mai prochain, au concours de chant qui réunit les pays de l’Union européenne. A partir de 21h00, 12 candidats tenteront leur chance. Céphaz, révélé l’été dernier avec la sortie de son premier single, fait partie des artistes sélectionnés.

Céphaz candidat Eurovision

"Je suis fier de pouvoir participer à cette émission et, si je gagne, de pouvoir représenter le pays qui m’a adopté".

Céphaz est né et a vécu jusqu’à ses dix ans au Ghana où il écoute de la musique traditionnelle, de l’afro pop et du groove. A cette époque, il chante déjà. Adopté par un couple de français, il part vivre avec sa nouvelle famille en Afrique du Sud puis à Mayotte. Des séjours qui ont nourri sa culture musicale.

Arrivé à Saint-Etienne à l’âge de 20 ans, il continue la musique, fait de belles rencontres et réussit à percer dans un milieu difficile d'accès. Son premier titre Depuis toi sorti l’été 2020 a fait un million et demi de vues sur Youtube. Un beau succès pour un chanteur jusque-là inconnu.  

Depuis qu’il vit en France, Céphaz a fait le choix de chanter dans la langue de Molière. "En chantant en français, j’ai découvert que je dégageais beaucoup plus d’émotion" explique-t-il. Ce samedi, sur la scène des sélections françaises de l’Eurovision, il interprètera On a mangé du soleil. Cette chanson plutôt groovy évoque la surconsommation sans être moralisatrice, un thème cher à Céphaz qui a passé son enfance dans des pays pauvres.  

Gagnant ou pas de l’Eurovision France, Céphaz a déjà réalisé son rêve : celui de faire des disques. Il prépare actuellement son premier album avec Antoine Essertier, qui a travaillé avec Vianney et Boulevards des Airs. Sortie prévue ce printemps.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.