Cet article date de plus d'un an.

Enquête sur des provocations présumées de l'ex-Pink Floyd Roger Waters lors d'un concert à Berlin

L'ancien chanteur de Pink Floyd Roger Waters a notamment arboré un manteau rappelant celui des officiers SS lors d'un concert.
Article rédigé par franceinfo Culture avec AFP
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min
Roger Waters lors d'un concert à Munich le 21 mai 2023 (ANGELIKA WARMUTH / DPA)

La police allemande a annoncé vendredi 26 mai avoir ouvert une enquête sur des provocations présumées lors d'un concert de l'ex-Pink Floyd Roger Waters. Il a notamment arboré une tenue évoquant un officier SS. "Nous enquêtons sur des soupçons d'incitation à la haine car les vêtements portés sur scène sont susceptibles de glorifier ou de justifier le régime national-socialiste et de troubler la paix publique", a déclaré un porte-parole de la police, Martin Halweg, à l'AFP.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent Waters vêtu d'un long manteau noir et de brassards rouges lors d'un concert qui a eu lieu le 17 mai à la salle Mercedes-Benz Arena à Berlin. Plusieurs médias allemands et israéliens évoquent aussi l'inscription en lettres rouges sur un écran des noms d'Anne Frank et de Shireen Abu Akleh, journaliste vedette palestino-américaine de la chaîne Al Jazeera tuée lors d'un raid israélien en mai 2022.

"Nous enquêtons et une fois la procédure terminée, nous la transmettrons au ministère public pour une dernière évaluation juridique", a précisé le porte-parole de la police. Ce sera au parquet de décider s'il engage d'éventuelles poursuites.

De précédentes polémiques

Mercredi 24 mai, le ministère israélien des Affaires étrangères a ainsi reproché à Waters d'avoir "souillé la mémoire d'Anne Frank et des six millions de Juifs assassinés pendant l'Holocauste". "Waters veut comparer Israël aux nazis". Il est "l'un des plus grands détracteurs des Juifs de notre époque", a réagi l'ambassadeur israélien à l'ONU, Danny Danon, sur Twitter.

Roger Waters, 79 ans, prend position régulièrement, comme par exemple sur la guerre en Ukraine. "Il n'est pas vrai que l'invasion russe de l'Ukraine ait été non provoquée", avait-il notamment déclaré le 8 février devant le Conseil de sécurité de l'ONU, où il avait été invité par la Russie à s'exprimer. Il défend aussi des actions de boycott des produits israéliens au nom de la défense de la cause palestinienne.

Un concert du chanteur britannique prévu le 28 mai avait été annulé par les autorités de Francfort mais la décision a été annulée par un tribunal administratif au nom de la liberté d'expression. La communauté juive locale de Francfort et le parti des Verts appellent à une manifestation de protestation contre ce nouveau concert, dimanche.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.