"The Shadow of Their Suns", le nouvel opus de Wax Tailor oscille entre ombre et lumière

Le producteur installé à Vernon dans l'Eure sort ce 8 janvier son sixième album.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le musicien éléctro Wax Tailor dans son studio de Vernon dans l'Eure (France 3 Normandie)

Cinq ans après son dernier album studio, Wax Tailor est de retour avec The Shadow Of Their Suns. Le producteur et musicien hip-hop français a peaufiné ses treize nouveaux titres dans son studio de Vernon, dans l'Eure. 

Une tournée est prévue à l'automne prochain dès le mois de novembre 2021 et à l'Olympia en décembre. En attendant, à défaut de pouvoir fouler les scènes, Wax Tailor réalise un tour de France des disquaires indépendants durant deux semaines à la rencontre de ses fans.

Nouvel album Wax Tailor

Sombre mais optimiste 

Un poing levé et grimé de noir, fermé comme en signe de révolte, la pochette du nouvel album de Wax Tailor donne le ton et semble teintée des inquiétudes du monde actuel. Passée entre les mailles du faiseur de sons, l'urgence climatique et politique semble un peu plus poétique. "Le côté sombre, c'est une sorte d'optimisme lucide, c'est juste l'idée de se dire que l'on est capable de créer et de penser mais on est conscient du contexte", dit-il. 

Mélange de samples, de scratching, d’instruments et de voix, la playlist de The Shadow Of Their Suns alterne les rythmes électro-pop et les ambiances hip-hop. 

Pochette du sixième album de Wax Tailor "The shadow ot their suns" (Wax Tailor)

Des collaborations prestigieuses

Élégant et sombre à la fois, ce nouveau "long métrage sonore", comme le nomme Wax Tailor, s'offre le luxe d'un casting inédit et prestigieux. Au gré des morceaux qui s'écoutent effectivement comme une bande son cinématographique, le producteur invite de prestigieux musiciens. Ainsi croise-t-on la légende du rock Mark Lanegan mais aussi l'étoile montante du rap américain D Smoke, la voix du regretté Gil Scott-Heron ou encore celle de Rosemary Standley, la chanteuse de Moriarty. Des voix d'hier et d'aujourd'hui qui s'insèrent comme par magie au scénario du maestro électro. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.