DJ Shadow, la découverte par le hip-hop

C'est seulement son cinquième album studio en vingt ans de carrière mais on ne compte plus ses productions et collaborations. La légende du hip-hop DJ Shadow a sorti vendredi dernier son nouvel album, "The Mountain Will Fall", un disque dans lequel celui qui est connu pour construire des morceaux incroyables uniquement avec des samples, s'essaie à d'autres univers.

(DJ Shadow a sorti son premier album, "Endtroducing", il y a vingt ans © Stephanie Paschal/REX/REX/SIPA)

La carrière de Joshua Davis n'est faite que d'expérimentations ; DJ Shadow est aujourd'hui une véritable légende du hip-hop. Sur son nouvel album, l'Américain invite certes les rappeurs hype de Run The Jewels sur le morceau Nobody Speak , mais aussi, plus surprenant, le claviériste berlinois Nils Frahm ou le jazzman Matthew Halsall. Il dit regretter que "beaucoup de gens se définissent par ce qu'ils détestent plutôt que par ce qu'ils aiment ".

Et cette philosophie, DJ Shadow l'a héritée de son amour du hip-hop, "une porte d'entrée, dit-il, sur tous les autres genres musicaux ". Génie des platines, recordman du monde de samples dans un morceau, DJ Shadow est avant tout un amoureux de la découverte, un érudit du hip-hop qui ne vit son art qu'en ouvrant, très grand, ses oreilles.

DJ Shadow choisit l'éclectisme pour son cinquième album studio, "The Mountain Will Fall"
--'--
--'--
The Mountain Will Fall, DJ Shadow (Believe Records). Album disponible. En live le 16 juillet prochain à Paris, dans le cadre du festival The Peacock Society.