Cet article date de plus de quatre ans.

Deep Purple, en attendant l'infini

Le groupe Deep Purple sort vendredi son... 20e album studio, "Infinite". Après bien des histoires, des séparations, des reformations et des centaines de concerts à travers le monde, les Britanniques ne semblent pas prêts à raccrocher, même s'ils entretiennent le flou sur l'avenir.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Roger Glover et Ian Gillan, toujours là avec Deep Purple (SVEN HOPPE / DPA)

Ce qu'il y a de bien avec Deep Purple, c'est cette absence de demi-mesure. Avec 50 ans d'expérience, les Britanniques ne cherchent pas la tendance. Ce 20e album au compteur est même plus "hard", plus lourd que Now What sorti il y a quatre ans. Pour Roger Glover, le guitariste, "il n'y a pas de plan, de direction, simplement un feeling entre nous". Cet album, Infinite, ne sonne pas comme des retrouvailles, mais les membres du groupe vivent depuis quelques années avec comme une envie de poursuivre l'aventure. "Pour nous, les deux derniers albums sont spéciaux", confirme le batteur de toujours Ian Paice.

Les joyeux septuagénaires ont passé les dernières années à tourner dans le monde entier. Ils sont aujourd'hui embarqués dans un Long Goodbye Tour, dont le nom suscite beaucoup de questions.

Nous ne savons pas combien cela va encore durer, mais nous sommes certainement plus proches de la fin que du début

Roger Glover, Deep Purple

Deep Purple : "Nous ne cherchons pas la retraite, mais à continuer autant que possible"
écouter

Puissant et maîtrisé, il l'est, ce nouveau Deep Purple. Avec un petit plaisir en prime, en fin d'album : reprendre d'autres héros cinquantenaires de l'orgue Hammond, les Doors (Roadhouse Blues).

Deep Purple de retour en forme avec "Infinite"
écouter

Deep Purple, Infinite (ear Music). Album disponible le 07/04. En concert le 1er juin à Lille, le 3 à Paris et le 16 au Hellfest.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.