Un concert hommage à David Bowie vendredi et samedi dans le plus grand planétarium du Royaume-Uni

Le "Starman" David Bowie a toujours eu la tête dans les étoiles. On ne s'étonne donc pas qu'il soit célébré quatre ans après sa mort dans un planétarium, celui de Leicester, le plus grand du Royaume-Uni. Un album de versions inédites est par ailleurs programmé dans les prochaines semaines. 

David Bowie dans le film Ziggy Stardust And The Spiders From Mars, un documentairede D.A. Pennebaker sorti en 1973.
David Bowie dans le film Ziggy Stardust And The Spiders From Mars, un documentairede D.A. Pennebaker sorti en 1973. (NANA PRODUCTIONS/SIPA)

Son premier succès, David Bowie le devait en partie au choix de la BBC de sonoriser les images télévisées des premiers pas sur la Lune en 1969 avec sa chanson Space Oddity, elle-même inspirée au jeune Bowie par la vision du film 2001 : L'Odyssée de l'espace de Stanley Kubrick.

Durant toute sa carrière, le musicien britannique a eu la tête dans les étoiles, qu'il s'agisse de son alter ego Ziggy Stardust, un être venu sur Terre en tant qu'icône du rock, ou de son rôle impérissable d'extra-terrestre dans L'Homme qui venait d'ailleurs de Nicholas Roeg en 1976, dont il conçut une suite dans son ultime comédie musicale LazarusLa thématique de l'espace est d'ailleurs récurrente dans son oeuvre, avec des titres comme Life on Mars (1971) ou Starman (1972).

La version de 1969 de Space Oddity et son clip

L'hommage au planétarium de Leicester

On ne s'étonne donc pas qu'un hommage lui soit rendu dans le plus grand planétarium du Royaume-Uni, au Centre spatial national de Leicester, quatre ans jour pour jour après sa mort, survenue le 10 janvier 2016 à l'âge de 69 ans.

Baptisé Bowie, Oddity to Mars, le show se déroule vendredi 10 et samedi 11 janvier. Il se présente comme une "célébration immersive et à 360 degrés" de sa musique. Le tribute band DAVID LIVE, en activité depuis 2005, jouera sa musique comprise dans la période de 1969 à 1972, c'est à dire de Space Oddity à Ziggy Stardust.

Une version live ultérieure de Space Oddity, filmée au Marquee Club de Londres en octobre 1973 en tant que Ziggy Stardust. Bowie est entouré notamment de Mick Ronson à la guitare.


Cet hommage sera complété par une exposition réalisée en partenariat avec l'université de Leicester. Inspirée par les missions Apollo et par le travail de David Bowie, elle montrera les innovations en matière de design de mode, de textiles et d'accessoires.

Un EP et un album à paraître prochainement

Par ailleurs, une nouvelle version inédite de The Man Who Sold The World a été publiée le 8 janvier sur YouTube (ci-dessous). Enregistrée en novembre 1996 durant les sessions ChangesNowBowie, elle n'avait été diffusée qu'une seule fois à la BBC, le 8 janvier 1997, pour marquer ses 50 ans. La diffusion de cette version inaugure le EP de six titres Is It Any Wonder dont les cinq autres seront dévoilés au rythme d'un par semaine ce mois-ci.

Cette version de The Man Who Sold The World se retrouvera également sur un album qui réunira toutes les sessions de ChangesNowBowie enregistrées au Looking Glass Studios de New York en novembre 1996, avant le concert de ses cinquante ans au Madison Square Garden. David Bowie y est entouré des musiciens Gail Ann Dorsey, Reeves Gabrels et Mark Plati. L'album sortira en édition limitée le 18 avril à l'occasion du Disquaire Day.