Culture : de jeunes autistes et trisomiques revisitent "La Traviata"

C'est un spectacle audacieux avec un résultat grandiose et touchant. "La Traviata" est jouée ces lundi 6 et mardi 7 juin, au Théâtre des Variétés à Paris. Sur scène, plus de 60 artistes professionnels, amateurs, mais aussi autistes et trisomiques.

FRANCE 3

La Traviata de Verdi comme vous ne l'avez jamais vue. Sur scène : une soixantaine d'artistes professionnels. Parmi ces chanteurs et ces comédiens, des hommes et des femmes autistes et trisomiques. Un pari fou, mais qui marche. "Leur gros problème c'est la communication avec l'autre et cette communication se trouve ici améliorée par l'expérience théâtrale et musicale", explique Gilles Roland-Manuel, psychiatre et président du Festival futur composé.

Donner le meilleur de soi-même

Dans un pavillon situé en banlieue parisienne, nous retrouvons Stanislas, l'un des comédiens de La Traviata. Entouré de ses éducateurs, le jeune autiste prépare son rôle très sérieusement. Pour lui, le grand moment est arrivé. "J'essaie de donner le meilleur de moi-même et de ne pas me tromper", confie le jeune comédien. Stanislas est à la hauteur de cet opéra exigeant servi par des interprètes talentueux.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 3)