Culte : l'iconique George Michael, de la pop au rock

Publié Mis à jour
Culte : l'iconique George Michael, de la pop au rock
FRANCE 2
Article rédigé par
L.Hakim, Y.Moine, H.Pozzo, J.Martin, N.Lachaume - France 2
France Télévisions

Il y a 25 ans, sortait son album "Older", sans doute son album solo le plus important. "Culte" revient sur George Michael, le chanteur aux 100 millions d'albums vendus, disparu à l'âge de 53 ans en 2016.

Tout commence avec Fastlove, une ode aux aventures d'un soir. L'image de George Michael, membre du groupe Wham! qui attire les filles, s'éclate. Cette fois, il parle de ses conquêtes masculines. Nouvelle étape pour celui qui a voulu s'épanouir dans une carrière solo, après avoir formé, au départ, des groupes peu concluants dans les années 70. Il décolle donc, au début des années 80, avec Wham!, formation d'amis d'enfance qui veulent juste s'amuser. Dès 1984, il affiche d'autres ambitions. Sa carrière solo s'envole avec Careless Whisper, balade au saxophone iconique. C'est son premier tube en son nom propre.

Chanteur iconique

Il deviendra un chanteur un peu plus rock avec Faith, mais Kissing A Fool est un single un peu plus jazzy. "On a fait peut-être huit ou dix prises, à chaque fois Georges a chanté en direct avec nous. Chaque prise était fabuleuse", se remémore Ian Thomas, batteur de George Michael. Dans Freedom, il brûle les symboles du chanteur sexy, il n'en veut plus. Il y a vingt-cinq ans, il chante dans son troisième album Older pour son grand amour mort du SIDA avec Jesus To A Child. Il fera son coming out deux ans plus tard.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.