Sylvain Audinovski, un chef d'orchestre qui rassemble tous les genres

Un chef d'orchestre a choisi d'élargir son champ musical : de Stravinsky aux Daft Punk, en passant par Sting... Sylvain Audinovski invite un public plus large dans les salles de concert.

France 2

De Vivaldi à Michael Jackson, de la pop à l'électro. Derrière ce mélange de genre et d'époque, il y a un chef d'orchestre pas comme les autres : Sylvain Audinovski. Son credo est de décloisonner la musique. "Vous pouvez aimer un artiste de variété, et ne pas faire le rapport avec la musique classique, ou alors l'inverse, ou penser que l'électro n'a rien à voir avec la musique du Moyen-Âge, et en fait pas du tout. Derrière toutes les musiques se trouvent exactement les mêmes notes, tout simplement. Et donc quand on a compris ça, on peut vraiment créer des passerelles", explique-t-il.

De Haendel à Sting

"Entre Haendel et Sting, 300 ans d'écart, mais trois notes les unissent", lance-t-il sur scène. Sous son air décontracté, Sylvain Audinovski mène son orchestre à la baguette. Mais avec son propre style, fédérateur. Si aujourd'hui l'orchestre joue faux, c'est dans un but pédagogique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un chef d\'orchestre a choisi d\'élargir son champ musical : de Stravinsky aux Daft Punk, en passant par Sting... Sylvain Audinovski invite un public plus large dans les salles de concert.
Un chef d'orchestre a choisi d'élargir son champ musical : de Stravinsky aux Daft Punk, en passant par Sting... Sylvain Audinovski invite un public plus large dans les salles de concert. (FRANCE 2)