Le compositeur britannique Harrison Birtwistle, figure de l'avant-garde, est mort à 87 ans

Harrison Birtwistle, l'un des principaux compositeurs de musique contemporaine britanniques, est mort à l'âge de 87 ans.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Harrison Birtwistle, grand compositeur britannique et l'une des principales figures européennes de la musique contemporaine. (BOSTON GLOBE / BOSTON GLOBE)

Il a façonné le paysage musical britannique pendant près de 60 ans. Né en 1934 à Accrington dans le nord de l'Angleterre, Harrison Birtwistle a composé son premier opéra, Punch and Judy, à la fin des années 1960, pour le festival d'Aldeburgh. La légende raconte que l'œuvre aurait scandalisé le public par la violence de l'intrigue et de la musique. Le fondateur de l'événement, Benjamin Britten, se serait même éclipsé lors de l'entracte. Un premier spectacle révélateur de la pâte du compositeur : une musique dissonante, déchiquetée, sans aucun compromis. 

Durant sa longue carrière - poursuivie alors qu'il avait dépassé les 80 ans - le compositeur s'est notamment inspiré de son amour de la poésie et de la langue, mais aussi des mythes. Parmi ses plus grands succès figurent par exemple Gawain et Le Masque d'Orphée. Ses compositions - de la musique de chambre à l'opéra - ont été jouées par les plus grands orchestres symphoniques. 

Un style révolutionnaire 

Il a été nommé en 1975 directeur musical du tout jeune Royal National Theatre de Londres, un poste qu'il a conservé jusqu'en 1983. Parmi ses multiples distinctions, il a été fait chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres en 1986, par la France. La Royal Philharmonic Society lui a rendu hommage lundi, estimant que sa musique avait "secoué la terre"

L'Orchestre symphonique de Londres a salué "l'un des plus grands compositeurs britanniques", tandis que le quotidien Daily Telegraph le décrivait comme "un compositeur d'avant-garde qui est devenu un grand monsieur de la musique classique britannique".

Il s'est éteint chez lui à Mere, dans le sud-ouest de l'Angleterre, a dit son éditeur, Boosey & Hawkesn, dans un communiqué diffusé sur son site internet. La cause de sa mort n'a pas été précisée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Classique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.