Case Scaglione : un Américain à Paris à la tête de l'Orchestre "nomade" d'Île-de-France

Elu par les musiciens de l'orchestre, le chef américain Case Scaglione est séduit par le côté nomade de l'Orchestre national d'ïle-de-France.

Case Scaglione à la baguette
Case Scaglione à la baguette (Orchestre national d'Île-de-France)

Il a succédé cette année à l'Italien Enrique Mazzola. Case Scagilone dirige désormais l'Orchestre national d'Île-de-France. Le chef américain, qui parle bien français, entend bien entretenir la belle réputation d'orchestre nomade de la formation francilienne.

Chaque fois qu'il est monté sur le podium et qu'on a joué de la musique avec lui, il s'est passé quelque chose de particulier. C'est vraiment une rencontre et une envie de faire un chemin musical ensemble.Ann-Estelle MédouzePremier violon solo

De là à parler d'un coup de foudre entre le nouveau chef et son orchestre il n'y qu'un pas. Leur première rencontre remonte à un concert donné en 2016 et le jeune chef dit avoir toujours su que cet orchestre tiendrait une place importante dans sa vie.

J'étais très nerveux à l'idée de venir diriger de la musique en France avec un orchestre français mais ces peurs ce sont envolées car je me suis senti à la maisonCase Scaglionechef d'orchestre

De Mahler à Connesson

Diplômé du Cleveland Institute of Music, Case Scaglione a eu pour maîtres les Américains David Zinman et Alan Gilbert, ainsi que le Néerlandais Jaap van Zweden. Ses répertoires de prédilection : Mahler, Sibelius, Bach mais aussi des compositeurs contemporains comme l'Américain John Adams ou le Français Guillaume Connesson.

Lui qui a été directeur associé au Philharmonique de New York a choisi de se tourner vers Paris et plus largement vers l'Île-de-France : "Nous sommes un orchestre pour la région." Une façon de réaffirmer la vocation nomade de l'orchestre.

Investi dans l'action citoyenne

Ainsi Wagnermania, fin octobre, a été donné dans quatre salles différentes d'Île-de-France : à l'Opéra de Massy, à l'Opéra royal de Versailles, au centre culturel Saint-Ayoul de Provins et dans la grande sallle Pierre Boulez de la Philharmonie.

L'orchestre accompagne chaque concert d'actions culturelles. il est d'ailleurs, comme le rappelle sa directrice générale Fabienne Voisin, l'un des vingt orchestres au monde les plus investis dans l'action culturelle et citoyenne.

Case Scaglione va donner avec l'Orchestre national d'ïle-de-France cent concerts cette saison dans soixante villes de la région.