Christophe Desjardins, altiste au service de la musique contemporaine, est mort

L'altiste, qui était très engagé dans la création musicale contemporaine, avait 57 ans.

L\'altiste Christophe Desjardins (photo datée du 1er février 2020)
L'altiste Christophe Desjardins (photo datée du 1er février 2020) (GUILLAUME DECALF / FRANCE-MUSIQUE / MaxPPP)

Natif de Caen, Christophe Desjardins était très engagé dans la création musicale contemporaine. Il a créé ou participé à la création d'œuvres de Berio, Boulez, Levinas et Rihm. Il est mort d'un cancer jeudi 13 février à l'âge de 57 ans, a indiqué samedi sa famille.

France Musique, qui lui a rendu hommage dès jeudi sur son site, a salué un artiste qui "avait deux engagements qui n'en formaient qu'un : créer les œuvres de ses contemporains, et promouvoir le répertoire de son instrument, l'alto". La station publique lui rend hommage à l'antenne ce week-end, et notamment dimanche dans l'émission Carrefour de la création.

"Pour moi, un musicien moderne est un musicien qui joue aussi la musique de son temps"

"Pour moi, un musicien moderne est un musicien qui joue aussi la musique de son temps, et pas seulement. Aujourd'hui, on a de plus en plus tendance à compartimenter les répertoires, à poser des étiquettes définitives. Je ne comprends pas cette résistance des interprètes à jouer la musique de leur temps", confiait le musicien, qui a été soliste à l'Ensemble intercontemporain pendant une vingtaine d'années, en 2015 à Lionel Esparza, au micro de France Musique.

Christophe Desjardins joue Bach (Sarabande de la 2e Suite pour violoncelle, transcription pour alto) et Luciano Berio (Lepi Yuro) - Matinale culturelle de France Musique (6 février 2015)
Sa passion pour les créations de ses contemporains ne l'a pas pour autant éloigné des grands maîtres du passé. Il confiait ainsi à France Musique : "Pour moi, le modèle, c'est Pollini. Il joue Beethoven, Chopin admirablement, et il fait encore des projets, à l'âge avancé qu'il a, il prend des risques, il passe des commandes, fait des créations..." 

Christophe Desjardins, né le 24 avril 1962 à Caen, s'est passionné pour les rapports de son instrument avec l'électroacoustique, et a utilisé le procédé du re-recording afin de démultiplier son alto. Il a réalisé plusieurs dizaines de disques et interprété les plus grands créateurs de son temps.