VIDEO. "Faire le deuil du silence" : dans "J'entends", Angèle parle de la souffrance liée à ses acouphènes

Angèle raconte toute l'histoire derrière "J'entends".

BRUT

"Franchement, les acouphènes peuvent rendre fou. Ma plus grande peur, c'est que ça s'empire."

Depuis deux ans, la chanteuse Angèle souffre d'acouphènes. Elle raconte entendre en permanence "un petit bruit très aigu derrière les oreilles", notamment lorsqu’elle serre les dents. "J'étais à une promo télé (…) il y avait un problème avec le micro qui n'avait pas de piles et moi j'ai mis beaucoup plus fort dans mon boitier en pensant que c'était un problème de son", raconte Angèle. Résulat : elle se prend un "jus" bien au-dessus du tolérable. "Le soir-même, j'ai eu la merveilleuse idée de travailler un nouveau son au casque pour ne pas déranger les voisins. Et quand j'ai arrêté la musique, j'entendais encore le son dans mes oreilles", poursuit-elle.

Sensibiliser plus sur ce danger ?

Les premiers mois, la chanteuse se souvient avoir été dans le déni, ne préférant pas admettre qu'elle avait un problème. "Pendant longtemps, j'ai rien fait à part faire des recherches sur Google en pleine nuit, en pleine angoisse", confie-t-elle. C'est après avoir consulté des spécialistes qu'Angèle a pris conscience qu'elle allait devoir vivre avec. "J'avais vraiment l'impression de devoir faire le deuil du silence parce que je ne l'entendais plus, le silence", se souvient Angèle.

Aujourd'hui, la chanteuse se rend compte qu'on parle très peu de ce type de dysfonctionnements auditifs alors qu'ils sont pourtant très handicapants. "En général, on n'en parle pas trop comme un vrai danger alors que franchement, les acouphènes, je pense que c'est dans les trucs qui peuvent rendre fou quoi", estime-t-elle.

VIDEO. \"Faire le deuil du silence\" : dans \"J\'entends\", Angèle parle de la souffrance liée à ses acouphènes
VIDEO. "Faire le deuil du silence" : dans "J'entends", Angèle parle de la souffrance liée à ses acouphènes (BRUT)