Serge Reggiani : l'intégrale de ses chansons et deux films dans “Une vie d’artiste”, un magnifique coffret

Quinze ans après la disparition à l'âge de 82 ans de Serge Reggiani, un magnifique coffret intitulé “Une vie d’artiste” rend hommage à celui qui fut un acteur et un chanteur de tout premier plan.

Serge Reggiani en 1988
Serge Reggiani en 1988 (BENAROCH/SIPA / SIPA)

Il y a quinze ans disparaissait Serge Reggiani. Une vie d'artiste,  que publie Polydor, propose l'intégrale de ses 340 chansons dont deux inédites, et deux de ses meilleurs films. L'occasion de redécouvrir un artiste majeur du 20e siècle.

Le coffret “Une vie d’artiste” se présente comme un livre en format paysage. Chacune des pages cartonnées, rappelle ce qui se trouve dans le CD et ou le DVD glissé dans son épaisseur. Deux par page. En tout 340 chansons parmi lesquelles les plus célèbres interprétées par Serge Reggiani. On les a toutes en tête : Ma Liberté, Le Déserteur, L’Italien, Sarah, Petit Garçon, Les Loups sont entrés dans Paris, La Java des Bombes Atomiques et bien entendu elle avec laquelle il ouvrait tous es récitals : Le barbier de Belleville… Des pépites qui ne doivent pourtant pas faire oublier les oeuvres moins passées à la postérité et qui méritent une deuxième chance. C’est tout l’intérêt de ce coffret qui nous mène depuis les chansons de 1965 à 2005, jusqu’à sa dernière, posthume.

FRANCE 3

Un immense interprète

Serge Reggiani était l’un de ces grands interprètes qui, comme Gilbert Bécaud par exemple,ou Yves Montand, faisait siennes les chansons composées pour lui par d’autres. Par sa personnalité et l’originalité de sa voix, douce et pleine de nuances oscillant entre nostalgie et lyrisme, parfois douce et fruitée, haute et désespérée ou profonde et émouvante, Serge Reggiani vaut mieux que la réputation de tristesse qui a longtemps été la sienne. Alors, la devait-il à son regard de chien battu, son sourire parfois en plein naufrage, le choix de ses chansons et de ses auteurs ? Il ne faudrait pas réduire l’artiste à cette tristesse de façade, Reggiani savait aussi manier la dérision comme dans Le Barbier de Belleville ou mettre en valeur l’humour désespéré d’un Boris Vian.

Un destin


Reggiani a dit les textes des grands poètes avant de les chanter. Les mots de Jacques Prévert, Boris Vian, Victor Hugo, Guillaume Apollinaire, François Villon, Jean Cocteau et même La Fontaine ont résonné de sa voix profonde. C’est d’ailleurs en disant des textes poétiques que l’acteur Reggiani a pour la première fois affronté une scène en solo. Le livret qui accompagne le coffret raconte bien comment tout s’est fait presque naturellement, dans la vie artistique du petit italien, fils de coiffeurs (et Barbier!). Une vie qui s’apparente à ce qui ressemble davantage à un destin. La figuration pour se faire trois sous, les petits rôles parlés pour gagner un peu plus… Puis les cours, le Conservatoire, les grands professeurs. Avant de se glisser dans le club très fermé des grands interprètes de la chanson, il a été reconnu comme l’un des acteurs de premier plan dès les années 50. Le coffret met en valeur deux films, l’un Casque d’Or de Jacques Becker (1952) nous offre l’image d’un Reggiani jeune, tragique aux côtés d’une flamboyante et vénéneuse Simone Signoret. Le second, Vincent, François, Paul et les autres de Claude Sautet (1974), le place aux côtés des très grands du cinéma français des années 70 : Montand, Depardieu, Piccoli, Audran.

Gaumont distribution

Après le théâtre, le cinéma et la chanson

Peu de temps après avoir interprété ce qu’il considère comme le rôle de sa vie au théâtre (Dans Les séquestrés d’Altona de Jean-Paul Sartre), il décide de ne plus jouer qu’au cinéma. S’il pense avoir pour toujours abandonné la scène, il se trompe, il la retrouvera au tout début des années 60, cette fois devant un micro et pour une seconde carrière, menée en parallèle du grand écran.

Les plus grands auteurs et compositeurs


Cette fois encore, comme au théâtre et au cinéma avec les plus grands metteurs en scène de son temps, le chanteur Reggiani va susciter l’intérêt des meilleurs auteurs et compositeurs de l’époque. Dès lors, en plus de reprendre des textes déjà écrits, Serge Reggiani va chanter des mots écrits pour lui. Sur des mélodies elles aussi originales. Jean Dréjac, Michel Legrand, Eddy Marnay, Jean-Loup Dabadie, Georges Moustaki, Maxime Le Forestier, Maurice Vander, Claude NOugaro, Alice Donna, Claude Lemesle, Serge Gainsbourg, Jacques Datin, Bernard Dimey, Pierre Tisserand,, Louis Bessières, Albert Vidalie, Anne Sylvestre et Alain Goraguer figurent sur cette liste loin d’être exhaustive des auteurs et compositeurs ayant mis leur talent au service de Serge Reggiani.

Serge Reggiani sur scène en 1997
Serge Reggiani sur scène en 1997 (CHESNOT/SIPA)

L'acteur toujours là

Serge Reggiani acteur n'a jamais cessé d'accompagné Serge Reggiani chanteur. Dans sa voix, qu’il dise les textes ou qu’il les chante, le comédien reste toujours présent. Il faut l’avoir vu sur scène, même à la toute fin de sa vie, pour saisir tout ce qu’il mettait de lui-même et tout qu’il faisait surgir de son passé d’acteur en trois minutes, le temps d’une chanson.

Un regret

Un seul regret autour de ce coffret, il aurait pu comporter un DVD d’un spectacle. Une telle captation aurait parfaitement complété cette publication incontournable pour les amateurs de chanson française. Le livret permet de restituer les chansons et les films dans leurs contextes : celui de la France d’alors et celui, aussi de la vie personnelle de serge Reggiani. Il est à ce titre très bien conçu, précis sans se perdre dans les détails et agrémenté de très belles photos, la plupart en noir et blanc, une bichromie qui convenait parfaitement aux traits du chanteur.

Le coffret \"Une vie d\'artiste\" ouvert
Le coffret "Une vie d'artiste" ouvert (Le coffret "Serge Reggiani, Une vie d'artiste" ouvert)

Une vie d'artiste

Coffret cartonné comprenant  l'intégrale des 340 chansons et textes parlés de Serge Reggiani en 18 CD dont deux chansons inédites : Dans le miroir (enregistrée en 1972) et Comme si on s’aimait en play back (enregistrée en 1981)

Deux DVD, Casque d'Or et Vincent, François, Paul et les autres

Un livret de 48 pages illustré

90 euros