Régine : retour sur la carrière d’une artiste aux multiples facettes

Publié Mis à jour
Régine : retour sur la carrière d’une artiste aux multiples facettes
FRANCE 2
Article rédigé par
L. Hakim, N. Lemarignier, M. Vial, N. Beddiaf, A. Canestraro - France 2
France Télévisions

L’histoire de Régine, décédée dimanche 1er mai, est très riche. De ses multiples rencontres avec des personnalités à son passé hanté par la déportation, voici le portrait d’une chanteuse populaire.

Elle a offert des refrains culte à la chanson française. Régine, l’artiste, avait des vies multiples. De femme de scène aux chansons, oiseau de nuit dans ses discothèques du monde entier, la chanteuse populaire a fait de sa vie une fête permanente. À l’origine du tube Les petits papiers, un de ses succès, il y a Serge Gainsbourg. Régine, c’était aussi des chansons exubérantes dont elle s’amusait elle-même.

"La reine de la nuit"

La chanteuse embrassait les modes au fil des époques, devenant une référence reprise par les jeunes chanteuses comme Larusso, qui reprendra le titre Tu m’oublieras en 1998. "Je suis exigeante dans tout, je suis exigeante la nuit, je suis exigeante avec ce que je faisais moi-même", déclarait Régine. L’artiste s’était aussi engagée auprès des sans-papiers et avait fondé une association contre la drogue.

Elle connaissait le prix de la vie depuis son enfance tragique. La déportation a été un traumatisme pour elle. Celle que l’on surnommait "la reine de la nuit" était une collectionneuse de discothèques, de palaces et clubs à son nom dans le monde entier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.