Cet article date de plus d'un an.

Patrick Bruel à Lille : quand le public entonne la Marseillaise sur "Ce soir on sort"

Patrick Bruel, en tournée avec son dernier album "Ce soir on sort" a fait une halte à Lille. Ses deux concerts au Zénith ont réuni 15 000 personnes sans problème, car le Nord attendait l'auteur de "Casser la voix" depuis 5 ans et son concert mémorable au stade Pierre Mauroy. Patrick Bruel fait un petit détour par Bruxelles avant de revenir dans l'hexagone.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Patrick Bruel à Lille le 26 février 2019
 (PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP)
L'histoire d'amour, depuis 30 ans, entre Patrick Bruel et son public se poursuit. Les salles de concert qui affichent complet en attestent, ainsi que le succès de son dernier album "Ce soir on sort" certifié disque de platine (1 million d'albums vendus).
En atteste aussi l'enthousiasme des fans à l'entrée du premier concert lillois. Ils avaient tous en mémoire son dernier concert en terre lilloise, c'était le 5 septembre 2014 au stade Pierre mauroy, devant 25 000 spectateurs.

Ce qu'on a vécu avec les Lillois restera unique. C'est le plus grand concert de ma carrière, donc les gens attendaient qu'il y ait une réponse à ce moment-là.

Patrick Bruel

Reportage France 3 Nord Pas-de-Calais M. Rappez / A. Morvan

En deux heures de concert, Patrick Bruel fait vivre ses plus grands tubes mais aussi les titres de son nouvel album comme "Ce soir on sort", la chanson titre écrite après les attentats de 2015. Moment de grande émotion, la chanson s'achève sur La Marseillaise

Le gens instinctivement ont besoin de se réunir derrière quelque chose et ont besoin de s'exprimer. Cette Marseillaise elle est merveilleuse parce qu'elle est celle des Français, de tous les Français
Patrick Bruel



Ce 28 février Patrick Bruel est à Bruxelles, le 1er mars à Amnéville, le 2 mars à Strabourg.

La suite de la tournée "Ce soir on sort" qui doit s'achever au mois de décembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.