Cet article date de plus d'un an.

Les archives de la chanteuse Barbara entrent à la Bibliothèque nationale de France

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Les archives de Barbara à la BnF
Les archives de Barbara à la BnF Les archives de Barbara à la BnF (FTR)
Article rédigé par Odile Morain
France Télévisions - Rédaction Culture
L’association Barbara Perlimpinpin a fait don à la BnF d’un ensemble de documents qui portent sur la création des chansons, l’élaboration des spectacles, ainsi que sur les engagements et la vie quotidienne de la dame en noir.

Dis quand reviendras-tu, Göttingen, Le mal de vivre, Au bois de Saint-Amand, l'Aigle noir ou encore Ma plus belle histoire d’amour... Les manuscrits de ces chansons célèbres de Barbara (1930-1997) figurent désormais aux archives du site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France, dans le deuxième arrondissement de Paris.

Le processus créatif de Barbara 

Ce don exceptionnel est constitué de dossiers de travail, manuscrits, partitions annotées, correspondances, affiches, programmes et près de 200 photographies. Plus rare, on découvre aussi des dispositifs scéniques de concerts sur lesquels on voit la disposition des pianos sur scène ainsi que tout le dispositif d'éclairage. "Elle arrivait dès le matin pour se mettre dans la scène sur laquelle elle allait se produire, elle vérifiait avec minutie l'installation du piano. Ce document reflète l'intérêt que portait Barbara au moindre détail de ses concerts", raconte Benoit Cailmail, directeur adjoint du département musique de la BnF. 

La mission de la Bibliothèque nationale de France est de mettre ce fonds documentaire à la disposition de tous les lecteurs et lectrices. "Certains peuvent écrire une thèse sur Barbara, d'autres un petit journal local pour fans de Barbara, d'autres peuvent avoir envie de rechanter ses chansons et donc de se replonger dans les sources pour savoir s'il y a des notes d'interprétation", détaille encore Benoit Cailmail. 

Les différents visages de Barbara

Ce don généreux est le fruit d’un long travail de collecte que l’association Barbara Perlimpinpin a effectué. Grâce à des dépôts de particuliers, elle a pu racheter il y a 23 ans le patrimoine artistique de la chanteuse. Aujourd'hui comme promis, elle le rend au public. 

À travers ce parcours d'archives, le lecteur découvre plusieurs facettes de Barbara. Autant sur la création des chansons et l’élaboration des spectacles que sur les engagements et la vie quotidienne de la chanteuse. La présidente de l'association a eu la chance de rencontrer l'artiste. "Je l'ai vu parler aux gens, s'occuper des êtres qu'elle voyait en difficulté, elle avait une espèce de sixième sens, lorsque quelqu'un n'allait pas bien elle le sentait immédiatement et elle essayait toujours d'aider", se souvient Martine Worms. 

L’importante collection de programmes met en lumière la vitalité du parcours de Barbara qui, des années 1960 jusqu’à la veille de sa mort, s'est produit sur les plus grandes scènes nationales et internationales.

Les archives de Barbara site Richelieu de la BnF, Paris 2e arrondissement 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.