"Le plastique c'est dramatique !" : Elmer Food Beat s'associe à Yvan Bourgnon pour nettoyer les océans

Pour Elmer Food Beat, le plastique n'est plus fantastique, mais dramatique. Le groupe nantais a modifié les paroles de son tube pour la bonne cause : celle de la lutte contre la pollution des océans défendue par Yvan Bourgnon et le projet Manta.

Le plastique est devenu dramatique
Le plastique est devenu dramatique (Elmer Food Beat / capture d'écran du clip)

En 1990, le plastique c'était vraiment fantastique. Le tube d'Elmer Food Beat, écrit en faveur de la lutte contre le Sida (le plastique faisant référence au caoutchouc des préservatifs) était devenu un hymne pour l'amour protégé. Mais aujourd'hui, presque 30 ans après, de l'eau (polluée) a coulé sous les ponts : il faut toujours sortir couvert, mais le plastique est devenu un énorme problème.


Convaincu par Yvan Bourgnon rencontré il y a quelques mois à Pornic, le groupe nantais a décidé de donner un coup de pouce au projet Manta porté par le navigateur et l'association The SeaCleaners. En 2023, un catamaran géant larguera les amarres pour les mers les plus polluées du monde. Le bateau pourra récupérer jusqu'à 600 tonnes de déchets plastiques qui seront incinérés sur place et réutilisés comme énergie propre pour faire avancer le navire.
The SeaCleaners
Afin de soutenir ce qui s'annonce comme une véritable aventure technologique et écologique, Elmer Food Beat a modifié les paroles de l'un de ses plus grands succès. Le plastique n'est plus fantastique, mais dramatique. Le clip de ce remix a déjà été vu plus de deux millions de fois sur les réseaux sociaux. Un succès inattendu dont tous les bénéfices éventuels seront reversés à The SeaCleaners.

Elmer Food Beat / The SeaCleaners