Le chanteur Yannick Noah reporte sa tournée d'été pour cause de blessure

L'ancien tennisman s'est blessé au cours d'un match de gala et doit être opéré. Son concert le 25 mai à l'Arena Futuroscope devait être le point d'orgue du passage de la flamme olympique dans la Vienne.
Article rédigé par franceinfo - avec France Bleu
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Yannick Noah, champion de tennis et chanteur, le 11 juin 2023. (JULIEN DE ROSA / AFP)

Le chanteur Yannick Noah reporte sa tournée pour cause de blessure, a appris jeudi 16 mai France Bleu Poitou. Le chanteur et ancien champion de tennis devait initialement se produire le 25 mai à l'Arena Futuroscope. Son concert devait être le point d'orgue du passage de la flamme olympique dans la Vienne. La tournée est reprogrammée à la rentrée de septembre.

Le chanteur s'est blessé mardi soir à Bordeaux au cours du match de gala organisé pour le centenaire du Parc Lescure et opposant d'anciennes gloires des Girondins au Variétés Club de France. "Nous sommes au regret de vous informer que Yannick Noah a subi une rupture des tendons au niveau des ischio-jambiers, il doit malheureusement passer par une intervention chirurgicale en début de semaine prochaine, suivie d’une période de convalescence qui durera tout l’été", annonce l’Arena Fururoscope.

Report ou remboursement

Toute sa tournée estivale est donc annulée et reportée à la rentrée. "La production et l’Arena Futuroscope sont dans l’obligation de reporter le concert prévu initialement pour célébrer le Passage de la Flamme Olympique au 14 septembre 2024". Les billets réservés pour le 25 mai restent valables pour la date de report, le 14 septembre 2024.

Ses prochains concerts prévus à Nancy le 1er juin ou à Strasbourg samedi prochain pour l’ouverture de la 38e édition des Internationaux de Strasbourg sont donc annulés également, ont appris France Bleu Sud Lorraine et France Bleu Alsace auprès des organisateurs. Les billets seront remboursés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.