Soupçons de viol de mineures : Jean-Luc Lahaye interdit de concert par la justice

Une ordonnance de la juge d'instruction a modifié le contrôle judiciaire du chanteur en lui interdisant de se produire sur scène.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le chanteur Jean-Luc Laye en 2021. (LECOEUVRE PHOTOTHEQUE / COLLECTION CHRISTOPHEL VIA AFP)

Pas de concert pour Jean-Luc Lahaye. Le chanteur, mis en examen pour viol et agression sexuelle de deux mineures, a été interdit par la juge d'instruction chargée des investigations de se produire en concert, a appris franceinfo de source judiciaire, samedi 22 octobre, confirmant une information de BFMTV.

Dans une ordonnance du 4 octobre, la juge d'instruction a modifié les conditions du contrôle judiciaire du chanteur, remis en liberté en mai après plus de six mois de détention provisoire, afin de lui interdire de se produire en concert. La vedette des années 80 avait prévu une représentation le 23 décembre prochain à Paris.

Le chanteur a interjeté appel de la décision de la magistrate. Son recours doit désormais être examiné par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris. Dans l'attente de cette décision, l'interdiction demeure en vigueur.

Accusé par deux jeunes femmes

Agé de 69 ans, l'interprète de Papa chanteur a été mis en examen en novembre 2021 pour viol et agression sexuelle de mineurs de plus de 15 ans après les dénonciations des deux jeunes femmes, nées en 1998 et 2000. Les faits allégués, qu'il conteste, auraient débuté en 2013.

Début octobre, une des plaignantes avait raconté sur RMC que les agressions qu'elle dit avoir subi s'étaient passées "en grande partie dans les loges, dans les coulisses des concerts". Le chanteur de variétés a déjà été condamné pour des infractions sur des mineurs en 2007 et 2015.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chanson française

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.