Jean Ferrat, l'Ardéchois au cœur fidèle à 'Entraïgues

Chanteur engagé et populaire, Jean Ferrat était aussi un Ardéchois, habitant d'Entraïgues où il a laissé une empreinte indélébile. Colette son épouse, y a ouvert un espace culturel visité par une centaine de personnes par jour.

Ferrat aimait assister aux parties de pétanques sur la place du village ici en 2006  
Ferrat aimait assister aux parties de pétanques sur la place du village ici en 2006   (AFP PHOTO ARCHIVES)
Jean Ferrat qui s'est retiré de la scène à l'âge de 42 ans est venu s'installer en 1973 à Entraïgues-sur-Volane, petit village cévenol d'à peine 600 habitants et ne l'a jamais plus quitté. Le chanteur s'est éteint à Aubenas à l'âge de 79 ans en 2010, mais c'est à Entraïgues qu'il aimait tant qu'il est enterré. Un village où il avait acheté une maison en pierres, au milieu des châtaigners.
(MAXPP)
Ferrat aimait l'Ardèche, devenue sa terre d'adoption. Cette magnifique région lui a d'ailleurs inspiré l'une des chansons les plus connues de son répertoire "La montagne".

Apprécié de tous, le chanteur était un villageois comme les autres. Il fut même adjoint à la culture dans les années 80. Mais il aimait surtout une bonne partie de pétanque avec ses amis sur la place du village. 

Reportage : Benoit Gadrey - Pascal Evêque 

Son épouse, Colette, perpétue sa mémoire avec la création d'un espace culturel sur la place du village. Un lieu visité par un public toujours plus nombreux chaque année, venu de toute la France.

Les 18 et 19 juillet prochain, l'association Jean Ferrat Culture et Chansons d'Entraïgues propose pour la cinquième année consécutive le Festival Jean Ferrat 2015, "De ce que j'ai vécu à ce que j'imagine". Durant deux jours, des chansons du répertoire de Ferrat, des projections de documentaires à la salle des fêtes et le traditionnel repas en plein air.

Ouverture de la billetterie le 1er mai 2015 
Renseignements : 06 74 20 32 81