Helena Noguerra sort "Nue", son nouvel album : "Mon plus grand talent c'est le culot !"

Télévision, chanson, cinéma ou littérature, Helena Noguerra est une artiste multiple. Elle sort ces jours-ci un nouvel album intitulé Nue (BMG). Une parenthèse de musique qui mixe la légèreté et la fantaisie, à l'image de sa créatrice, "rebelle et réfractaire". Estelle Colin est allée à sa rencontre.

Interview d\'Helena Noguerra à propos de son album \"Nue\"
Interview d'Helena Noguerra à propos de son album "Nue" (France 2 / Culturebox)
Elle est "Nue" et elle se donne à tous ceux qui veulent bien la voir : Helena Noguerra est de retour avec cet opus on ne peut plus explicite.

Nue sur un lit avec une guitare et un homme

De la pochette du disque, où on la découvre dans le plus simple appareil aux côtés d'un "museau" comme elle nomme ses muses masculines, aux textes très épurés, l'artiste protéiforme ne refuse jamais une rencontre dans un petit salon.

Une rencontre signée Estelle Colin
A 49 ans, la petite sœur de Lio reste une grande gourmande de la vie. Hyperactive, elle multiplie les plaisirs de la création et ne se donne aucune limite. "Mon plus grand talent c'est le culot, c'est-à-dire que, en fait, je n’ai pas peur. Je peux appeler Iggy Pop pour lui demander de chanter avec moi, puisqu'à priori, il va dire non et s'il dit oui, c'est super. C'est une forme de confiance en soi, finalement", confie la chanteuse.

Moi j'ai un bac moins 3 ! Mon seul talent, c'est le culot !  Helena Noguerra

C'est grâce à cette audace qu'elle contacte l'agent du comédien Vincent Dedienne. Ensemble, ils écrivent ce drôle de titre "Je Mens" et en font un duo léger. Une pépite qui se déguste comme une papillote.

"Moi je fais l'amour, je laisse la mort, Dieu et la politique aux autres"

"Nue" compte douze morceaux, des chansons d'amour sur des rythmes jazzy ou de bossa-nova, des textes espiègles, coquins ou piquants interprétés avec langueur de la bouche de celle qui les a écrits. "L'amour c'est la grande affaire. Moi je fais l'amour, je laisse la mort, Dieu et la politique aux autres", assume-t-elle. 

Naturelle et belle, Helena Noguerra accroche la lumière sans artifice. "On ne peut pas porter plainte contre la beauté, c'est quand-même une arme, d'ailleurs elle commence à faner", avoue-t-elle.

Helena Noguerra sera en concert en mai avant une mini-tournée à l’automne. Dans la boite à idées aussi :  un spectacle musical, un portrait, autour de mes chansons en  2020.