Guy Béart : l'intégrale des chansons du "poète ingénieur" publiée cinq ans après sa mort

Grand défenseur de la chanson française, Guy Béart, ingénieur de métier, mais éminemment poète, a marqué la scène hexagonale pendant cinquante ans. Une intégrale lui est consacrée avec plus de 400 chansons.

France 3

Guy Béart a marqué la scène française pendant cinquante ans : une intégrale de plus de 400 chansons lui est consacrée. Son parcours démarre au cabaret La Colombe, au milieu des années 50. Ingénieur de métier mais passionné de chant, il décroche une guitare du mur et change son destin. "Il va découvrir à la fois le plaisir de chanter devant les autres, mais aussi le plaisir de chanter avec les autres", explique Bertrand Dicale, musicologue et historien. Le personnage, ingénieur et poète, fascine les foules.

Remarqué par Jacques Canetti

L'ingénieur-chanteur est remarqué en 1955 par Jacques Canetti. Le directeur artistique lui propose la scène de son théâtre : Les Trois Baudets. Mais pour cela, il faudra que le musicien apprenne à mieux chanter. "Guy Béart fait de magnifique chansons mais ne chante pas bien (...) il va s'imposer dans la chanson en prenant des cours de chant", développe Françoise Canetti. 

Il apprend vite son métier conseillé par Jacques Canetti qui croit en lui et veut en faire son troisième B aux côtés de Brel et Brassens. Les refrains deviennent vite des ritournelles, comme dans ses tubes Il n'y a plus d'après (à Saint-Germain-des Prés) ou L'eau vive

Le JT
Les autres sujets du JT
Guy Béart en juin 1970 au cours de l\'enregistrement de son émission de télévision \"Bienvenue\".
Guy Béart en juin 1970 au cours de l'enregistrement de son émission de télévision "Bienvenue". (AFP)