Drôle de chanteur de La Rochelle, Le Bingo dévoile un premier single aux allures loufoques

Avec son premier single, "Courant d'air" accompagné d'un clip, cet artiste touche-à-tout donne vie à une bande son groovy, kitch et farfelu. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le Bingo, alter égo d'Olivier Cardinal artiste multi-instrumentiste de La Rochelle (France 3 La Rochelle)

Olivier Cardinal, alias Le Bingo, s'apprête à sortir le 4 mars prochain son premier EP de cinq titres qui nous promet une bande-son groovy pleine d'humour. Il donne rendez-vous à tous ses fans et aux amateurs de curiosités le 5 mars 2022 aux Abattoirs de Cognac et le 19 au festival Nouvelles Scènes de Niort. 

France 3 Nouvelle Aquitaine

Un univers fantasque 

Dans ses chansons, Olivier Cardinal dépeint avec humour et surréalisme des situations du quotidien et habille ces petits riens de pièces pop raffinées. Comme ce premier clip, Courant d'air, qui parle de problèmes de braguette. Une situation cocasse qu'il met en scène dans un drôle de clip au décor vintage. "J'ai toujours aimé depuis que je suis gamin les génériques de télé des années 80, tous ces trucs un peu kitch, ça peut faire partie des choses qui ont influencé ce morceau", révèle le musicien.

Chanteur, compositeur et multi-instrumentiste, Olivier Cardinal, est un musicien polyvalent. Il chante sur ce premier opus une valse pop sur des lieux communs, conte une poésie embrumée à grands coups de piano électrique et de synthétiseurs des années 80, mêle le jazz, la soul et l'opérette groovy sans complexe. "Ce projet Le Bingo, c'est une occasion pour moi d'extérioriser, d'aller chercher au fond de moi tout ce que je peux faire artistiquement, donc j'expérimente tout ça et ça me plaît", se réjouit-il. 

Un album fait à la maison 

Pour enregistrer ce premier album, Olivier Cardinal a confié la production à son ami Emile Sornin (Forever Pavot) et le mixage à Benjamin Glibert (Aquaserge). Pour boutiquer les cinq titres qui le composent, Le Bingo a utilisé tout ce qu’il avait sous la main, Fender Rhodes, piano, basse ronde façon 60’s, batterie, synthétiseurs, vibraphone, percussions etc. En résultent des mélodies pop minimalistes baignées d’harmonies vocales entêtantes et d'arrangements jazz alambiqués.

Un drôle d'univers qu'il jouera en groupe sur scène avec des amis de la région. Antonin Pierre (ex Pony Pony Run Run) à la guitare, synthétiseurs, percussions et choeurs, Yohan Landry (ex-Microfilm, Prince Miiaou) à la basse et aux choeurs, et Dimitri Chaillou (Robot Orchestra) à la batterie et aux choeurs. 

Le Bingo en concert le 5 mars aux Abattoirs de Cognac, le 19 mars au festival Nouvelles Scènes de Niort.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chanson française

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.