Dans le Pas-de-Calais, Cali offre un concert solidaire aux anciens salariés de Bridgeston

Un an après la fermeture du site de Béthune (Pas-de-Calais), le chanteur a souhaité donner un concert caritatif en soutien aux 863 salariés licenciés.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le chanteur Cali en concert de soutien aux anciens salariés de Bridgestone à Marles-les-Mines (Pas-de-Calais) (PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP)

Des visages, des sourires, de la musique et de la chaleur humaine. Ce samedi 23 avril, l’espace Gentils de Marles-les-Mines dans le Pas-de-Calais a pris des airs de fête. Sur scène, le chanteur Cali a offert un concert de soutien aux anciens salariés de Bridgestone.

Un moment joyeux, rempli d'émotion intitulé 1000 cœurs toujours debout qui a fait battre la chamade aux quelques 400 spectateurs rassemblés. "Je revois des copains que je n'ai pas vu depuis dix mois, vous savez Bridgestone, c'est là", rapporte un participant en indiquant son cœur.

Cali en concert de soutien aux anciens Bridgestone

Chanter "Les Corons" avec les ouvriers

Le temps d'une soirée, les ex-Bridgestone ont vécu une parenthèse, hors du temps et porteuse d'espoir. "J'aime bien l'idée que même écrasés, les gens se relèvent quand même et ça continue", assure Cali à l'issue de son concert. 

Sur scène, le chanteur était accompagné de son pianiste pour interpréter des morceaux de son répertoire mais aussi quelques reprises, comme le titre de U2 With or without you et bien sûr l'incontournable Corons de Pierre Bachelet. Une chanson emblématique du Nord que les spectateurs ont repris en chœur. "J’ai eu la chance de donner le coup d’envoi d’un match du RC Lens au Stade Bollaert où il ne se passait pas grand-chose. Quand le public a entonné cet air, j’ai eu des frissons", raconte-t-il dans une interview à France 3 Nord.

Cali, Jérôme Bujakiewicz et les anciens Bridgestone chantent "Les Corons" lors du concert "1000 coeurs toujours debout" (PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP)

Un message de réconfort

Lorsque le site de Béthune a fermé ses portes en avril 2021, laissant sur le carreau 863 employés, Cali leur avait promis de venir. Une réaction spontanée pour le chanteur engagé qui souhaitait lancer un message de réconfort aux personnes licenciées. "Je me mets à la place de l'ouvrier qui rentre chez lui et qui annonce à sa famille pendant le repas du soir qu'il est licencié", rapporte Cali.

C'est Jérôme Bujakiewicz, son photographe de scène originaire de Béthune qui lui avait alors glissé l’idée d'offrir un concert aux ouvriers et aux familles. "Avec Cali, on voulait que ça soit convivial, que les gens soient heureux, qu'ils oublient leurs problèmes du quotidien, et là c'est le cas, je suis très content de la réussite de ce concert', se réjouit-il.

Cali lors du concert "1000 coeurs toujours debout" à Marles-les-Mines dans le Pas-de-Calais (PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP)

Pour l'équipe artistique et technique de Cali, le but est de ne pas se limiter à une seule date. Pourquoi pas imaginer un rappel chaque année pour ne pas les oublier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chanson française

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.