Commémoration du 8 mai : Anna Marly, une musicienne russe au service de la France libre

Publié Mis à jour
Les battantes : Anna Marly, une musicienne russe au service de la France libre
France 2
Article rédigé par
A. Guéry, P. Maire, M. Cazaux, A. Da Silva - France 2
France Télévisions

Alors qu’on commémore le 8 mai 1945, la série du 13 Heures, "Les battantes", s’intéresse à celle qui a composé la musique du Chant des partisans. Il s'agit d'Anna Marly, d’origine russe, surnommée la troubadour de la Résistance.

Appelée la troubadour de la Résistance, cette musicienne russe a fait vibrer le cœur des maquis français, avec le Chant des partisans. La mélodie martiale qu’elle a composée, est devenue l’hymne national des partisans. Longtemps, on a cru que cet air émanait des combattants eux-mêmes, sans se douter qu’en fait il fut créé par une jeune aristocrate russe. Elle s’appelait Anna Betoulinskaïa, quand elle est arrivée, à l’âge de quatre ans, en banlieue parisienne, chassée avec sa famille par la révolution bolchévique en 1917.

"Elle compose d'abord le Chant des partisans en russe"

Anna grandit au milieu d’exilés. Elle devient compositrice, chanteuse et en 1941, elle rejoint Londres. Anna Marly, qui a pris un nom français, s'engage dans la France libre du Général de Gaulle. En 1941, elle est cantinière et chanteuse au théâtre des armées. "Elle compose d’abord le Chant des partisans en russe, après avoir lu dans les journaux la résistance des partisans soviétiques, derrière les lignes de front allemandes", explique Lionel Dardenne, assistant de conservation au musée de l’ordre de la Libération. En juin 2000, la France a rendu hommage à celle qui lui a offert l’un de ses plus grands hymnes, puis Anna Marly est retournée vivre dans sa Russie natale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.