"Chacun fait c’qui lui plait ..." : retour sur le titre culte du groupe Chagrin d'amour

L'album de Chagrin d'amour, qui contient ce titre emblématique des années 80, vient tout juste de ressortir en vinyle. 

Grégory Ken et Valli de Chagrin d\'amour
Grégory Ken et Valli de Chagrin d'amour (Collection personnelle Valli)

"Cinq heures du mat' j'ai des frissons / Je claque des dents et je monte le son / Seul sur le lit dans mes draps bleus froissés / C'est l'insomnie, sommeil cassé". Le 7 juin dernier, est ressorti (en vinyle) un des albums emblématiques des années 80. Celui du duo Chagrin d’amour. Il comprenait ce titre qui a occulté tous les autres : le fameux Chacun fait c’qui lui plait. Retour sur l’histoire de ce titre phare des années 80.

5 heures du mat….

Faites le test entre amis ou entre collègues : dites juste : "Cinq heures du mat… " Comme ça, pour voir. Ca marche presque à tous les coups. Il y aura toujours, à proximité, une bonne âme pour poursuivre instantanément : " j’ai des frissons". Comme un réflexe. Les plus érudits (et ils sont encore nombreux) sont même capable de poursuivre : "je claque des dents, et je monte le son. Seul sur le lit…"

Le premier rap français ?

Pas loin de 40 ans après sa sortie, Chacun fait c’qui lui plait reste un tube à part, dans le formidable foutoir musical des fameuses années 80. Dire que ce fut le premier rap français, hérissera le poil des puristes du genre. Il n’empêche, cette façon de scander les paroles, c’était nouveau. Et directement importé du rap américain, qui commençait alors à émerger dans les clubs new-yorkais.

Grégory Ken et Valli
Grégory Ken et Valli (Collection personnelle Valli)

Les Clash inspirateurs directs

La chanson a été écrite par deux français, qui se sont croisés à New-York : Philippe Bourgoin (pour le texte) et Gérard Presgurvic (pour la musique). Ce dernier se fera surtout connaître, quelques années plus tard, comme compositeur pour Patrick Bruel , notamment (Cassez la voix, par exemple, c’est lui). Mais pendant 3 ans, ils ne parviennent pas à finaliser la chanson. Ils ne trouvent pas le bon tempo. Un morceau des Clash (The Magnificent Seven : Ring Ring, 7 a.m. …) va servir de déclencheur…

Chanteur sur répondeur

Reste à trouver un chanteur. Une amie de Philippe Bourgoin suggère le nom de Grégory Ken. Pas un inconnu : c’est un chanteur en vogue dans le milieu des comédies musicales (Hair, Moïse, il tient même un temps le rôle de Ziggy dans Starmania). Coup de fil de Bourgoin, qui tombe sur le répondeur du chanteur, dont la voix le convainc d’emblée. Ce sera lui ! L’enregistrement est programmé au studio Marcadet, à Paris. Philippe Bourgoin a convié Valli, qu’il a épousée lors de son séjour à New-York, et qui vient de le rejoindre à Paris. Elle est là pour "vérifier que la chanson est correctement rapée". Elle est finalement poussée derrière le micro par Philippe Bourgoin, qui trouve que "ce serait bien de donner la parole à la prostituée". Il lui écrit un couplet en studio. Elle ne comprend pas tout ce qu’elle chante (et on ne comprend pas tout non plus : réécoutez par exemple à 2'56 : "Porte de la Chapelle, j’me sens pas belle…"), mais peu importe. Le morceau est une bombe.

Le groupe Chagrin d\'amour
Le groupe Chagrin d'amour (Collection personnelle Valli)

Delon – Darc auraient pu être les interprètes…

Un duo est né. Reste à lui trouver un nom. Bourgoin songe d’abord à Valli et les Garçons. Dans sa bibliothèque, un livre lui attire l’œil : c’est Chagrin d’amour, de Jean-Edern Hallier. Bingo ! Au nez et à la barbe de Claude Carrère, qui envisageait de faire chanter le titre par le duo Alain Delon – Mireille Darc, Barclay sera le plus prompt à signer Chagrin d’amour, et à sortir le disque en novembre 1981. Carton immédiat. Décliné en plusieurs version (flamande, italienne, et même … agricole, par les Charlots, il se vendra 3 millions de 45 tours. Si Grégory Ken, qui fut par la suite la voix des jingles de Canal+ dans la 2e partie des années 80, n’est plus de ce monde (décédé d’un cancer en 1996), Valli, devenue animatrice radio (France Inter notamment) parle toujours avec enthousiasme de cette chanson qui a changé sa vie.